Les huiles essentielles sont-elles mauvaises pour la peau ?

Illustration : Olivia Santner
Chère Daniela,
Les huiles essentielles dans les soins de la peau : bonne ou mauvaise idée ? Je vois tellement de personnes dire qu'elles peuvent être irritantes et mauvaises pour les peaux sensibles, mais beaucoup de gens ne jurent que par elles. Et qu'en est-il des huiles pour le visage, est-ce la même chose ? Sont-elles bonnes ou mauvaises ? Aidez-moi, je suis un peu larguée !
Jazz, 29 ans
Ça me frustre tellement de voir comment certains aspects de la beauté se transforment en problématiques "tout noir ou tout blanc", "eux contre nous". Certains comptes et influenceu·r·se·s voudraient vous faire croire qu'un produit ou un ingrédient est juste "parfait pour tout le monde" ou doit être "évité à tout prix", et ensuite les deux camps inondent de rage la section commentaires de l'autre et s'affrontent en ligne à coup de tweets haineux.
Publicité
La réalité est bien plus nuancée. L'alcool dans les soins de la peau n'est pas toujours mauvais, les parabènes ne posent généralement pas de problème et certaines personnes tolèrent très bien le parfum dans leur crème hydratante. Oui, mais voilà, ces opinions ne sont pas autant accrocheuses, et elles n'évoquent pas l’image d’une communauté exclusive qui aurait percé tous les secrets de la beauté.

En tant que médecin, je ne vois que les complications et pour cette raison, je ne suis pas fan de l'utilisation d'huiles essentielles pures.

Dr Mary Sommerlad
C'est le cas des huiles essentielles - qui sont parfois problématiques, et parfois non. J'ai demandé au Dr Mary Sommerlad, dermatologue consultante au NHS et à 108 Harley Street, de me l'expliquer. "En tant que médecin, il est important de se rappeler que je ne vois que les complications et que pour cette raison, je ne suis pas fan de l'utilisation d'huiles essentielles pures", précise le Dr Sommerlad. "Je vois souvent des personnes qui ont utilisé des huiles essentielles d'arbre à thé sur leur visage et qui ont développé des irritations et des sécheresses, par exemple".
L'arbre à thé est un excellent exemple, car c'est l'une des huiles essentielles les plus populaires dans les soins de la peau, en particulier pour les peaux grasses. Le Dr Sommerlad explique que si des recherches intéressantes ont été menées sur l'utilisation de l'extrait d'arbre à thé dans le traitement de l'acné, le problème est que les gens extrapolent beaucoup trop vite. "Certaines personnes tentent de créer des remèdes maison, en utilisant souvent l'huile d'arbre à thé non diluée (ou pure), et il est alors très courant de ressentir de la sécheresse, de l'irritation et de la sensibilité, surtout si une personne souffre déjà d'eczéma, de rosacée ou de psoriasis. C'est la recette idéale pour les ennuis", ajoute le Dr Sommerlad.
Publicité
Cela étant dit, le Dr Sommerlad n'a pas manqué de me rappeler qu'il existe des professionnels très compétents dans l'utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques, comme l'aromathérapie, par exemple. Ce que le Dr Sommerlad déconseille, c'est de jouer au chimiste à la maison et d'essayer de fabriquer un masque ou un traitement avec des huiles essentielles qui pourraient réellement perturber votre peau. "Si vous voulez essayer les huiles essentielles à la maison, faites toujours un patch test et attendez 48 heures pour voir si vous développez une réaction allergique, et je vous déconseille fortement leur utilisation si vous souffrez d'eczéma, de rosacée ou de psoriasis", ajoute le Dr Sommerlad.

Je vois beaucoup de patients dont l'utilisation d'huiles pour le visage leur a causé de très sérieux problèmes de peau, et une production excessive de sébum.

Dr MARY Sommerlad
Ok, je vous entends dire, et si je les dilue ? Eh bien, un grand nombre de produits de beauté et de cosmétiques contiennent des huiles essentielles en infimes quantités, mélangées à des ingrédients stabilisants et cocooning qui les rendent moins agressifs pour la peau. "On les trouve généralement dans les crèmes hydratantes, souvent, aux côtés de la glycérine, du beurre de karité ou de l'acide hyaluronique", explique le Dr Sommerlad. "De nombreuses personnes les tolèrent très bien, surtout si elles ne souffrent pas de peau sensible".
J'ai la peau sensible, mais après avoir examiné l'étiquette de certains de mes produits favoris, j'ai été surprise de constater que beaucoup d'entre eux contiennent des huiles essentielles, mais en très, très petite quantité. Il y a un risque que votre peau se sensibilise au fil du temps, comme l'a fait remarquer le Dr Sommerlad. "Ce n'est pas la première exposition qui provoque une réaction ; c'est la deuxième ou les expositions suivantes, car votre corps va accumuler les anticorps qui provoquent la réaction allergique. L'exemple classique est celui de quelqu'un qui dit : "J'utilise ce parfum depuis dix ans. C'est mon parfum préféré, comment peut-on me dire que j'y suis allergique ? C'est parce que vous devenez allergique. D'ailleurs, les allergies deviennent plus fréquentes avec l'âge".
Publicité
Venons-en maintenant à la question des huiles pour le visage. Elles peuvent contenir des huiles essentielles, mais les huiles pour le visage sont le plus souvent composées principalement d'éléments comme l'huile d'argan et l'huile de camélia, qui sont des huiles grasses et offrent donc cette sensation de douceur et de souplesse. Les huiles essentielles, quant à elles, sont composées de l'essence du parfum d'une plante, d'où leur nom. "Je ne connais aucun dermatologue qui utilise des huiles pour le visage dans ses soins de routine", m'indique le Dr Sommerlad avec diplomatie. "Je vois cependant beaucoup de patients dont l'utilisation d'huiles pour le visage leur a causé de très sérieux problèmes de peau et une production excessive de sébum. Votre peau produit du sébum en permanence, et ce sébum est le meilleur hydratant qui soit, car votre corps le produit pour contrecarrer les effets de votre environnement. La principale raison pour laquelle on utilise une huile pour le visage, c'est pour essayer de retenir l'hydratation dans la peau. Cependant, de nombreux hydratants contiennent déjà des ingrédients qui fixent l'hydratation de manière plus équilibrée", explique-t-elle.
Bien sûr, comme le Dr Sommerlad me l'a rappelé, on utilise souvent les huiles pour le visage pour des raisons sensorielles : elles procurent une sensation de douceur, facilitent le massage, dégagent un parfum divin et laissent la peau glorieusement douce. Si vous arrivez à utiliser une huile pour le visage sans subir d'effets négatifs, je ne chercherai pas à vous en empêcher ! Mais vous constaterez peut-être avec le temps que ce n'est pas si bon pour votre peau. C'est le grand défi de la beauté : il faut que ce soit efficace, bien sûr, mais on s'attend aussi à ce que ça sente bon et à ce que ça fasse joli sur notre étagère...
Daniela

More from Beauty