Infections, cicatrices : les ravages des kits de piercing maison

Photo by Poppy Thorpe.
"Quand la vie est dure, les durs se font percer", peut-on lire sur la devanture de mon studio de tatouage local. Et c'est vrai ! Quand la vie est aussi imprévisible qu'elle l'est en ce moment, dans un contexte de pandémie mondiale et de couvre-feux et confinements qui semblent se succéder sans fin, beaucoup d'entre nous cherchent une échappatoire. Pour certain·e·s d'entre nous, ça signifie se teindre les cheveux avec des couleurs vives ou se faire tatouer dans le respect du protocole sanitaire. Durant les confinements, les salons de coiffure ont dû fermer leurs portes, mais cela n'a pas empêché les gens de se tourner vers le DIY. Et en ce moment, on remarque le même engouement pour les piercings, les kits DIY deviennent incroyablement populaires.
Publicité
"Le piercing se retrouve définitivement dans cette catégorie", indique Megan Catherall, experte en piercing corporel chez Pricking Thumbs Piercings, qui a plus de huit ans d'expérience dans ce secteur. "Ces embellissements nous font nous sentir bien, et c'est une décision sur laquelle nous avons le contrôle à un moment où nous nous sentons limités de bien des manières", poursuit-elle, "mais se percer soi-même comporte de nombreux risques et vous pourriez gravement vous blesser".

Les kits de piercing DIY, qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

Une recherche rapide sur Google vous permettra de trouver des centaines de dispositifs de perçage des oreilles et du nez, y compris des petits pistolets portatifs, qui permettent de percer les oreilles en un clic, et des collections d'aiguilles de différentes tailles en fonction de la zone à percer. Ces appareils sont bon marché, certains pistolets ne coûtant parfois moins d'un euro. Ajoutez à cela l'ennui de la vie à l'ère du covid et il n'est pas étonnant que ces kits DIY se vendent comme des petits pains. Mais les risques et les dangers dépassent de loin la récompense d'un joli piercing tout neuf.

Quels sont les dangers du pistolet perce-oreille ?

"Les piercings à faire soi-même sont très dangereux, et les kits en ligne (qui comprennent parfois des lingettes alcoolisées et des compresses de coton) peuvent donner une fausse impression de sécurité", explique Megan. "D'après mon expérience, c'est loin d'être le cas". Les pistolets perce-oreille, en particulier, peuvent causer beaucoup de dégâts. "Comme pour les gros pistolets réutilisables, les bijoux utilisés dans les mini-pistolets sont souvent de mauvaise qualité et épointés", explique Megan. "Lorsque ces bijoux sont enfoncés dans l'oreille à une telle vitesse, cela provoque un traumatisme brutal, ce qui entraîne souvent une mauvaise cicatrisation du piercing et une forte douleur persistante". C'est bien la dernière chose dont on a besoin lorsque les cabinets médicaux et les services d'urgence sont déjà débordés.
Publicité
Lola Slider, experte en piercing et membre de l'association britannique des professionnels du piercing (UKAPP), partage cet avis et va jusqu'à comparer les pistolets de piercing à une agrafeuse de bureau plutôt qu'à un équipement de piercing professionnel en termes de fonctionnalité, de résultats et d'hygiène. "Pour ce qui est de la cicatrisation, le traumatisme est plus important au niveau du site de la blessure avec un pistolet perce-oreille ", explique Lola. "Cela se traduit par une douleur plus intense et un plus grand nombre d'ecchymoses ou de saignements". Et Lola de poursuivre : "Lorsqu'on utilise un bijou pour le perçage, par opposition à une aiguille de piercing à usage unique et de haute qualité, des cellules de peau extérieures sont entraînées dans la plaie par le bijou, ce qui signifie que la première chose que votre corps doit faire avant même de passer à la cicatrisation est de rejeter ces cellules mortes qui ne devraient pas être là. Là encore, cela provoque une inflammation plus importante".
Megan ajoute que si par miracle le piercing tient, les bijoux de mauvaise qualité, qui sont souvent fournis avec les kits de piercing DIY, vont finir de l'achever. "Il s'agit généralement d'une combinaison de métal bon marché, qui sont souvent trop serrés et retiennent facilement les bactéries", explique Megan. "Dans l'ensemble, les pistolets ne sont pas du tout recommandés. Je n'en ai pas dans mon studio et je ne les conseille donc pas pour la maison", ajoute Lola. "Les gens admettent volontiers qu'ils ne se feraient jamais percer le mamelon ou le nombril avec un pistolet, mais que ça ne leur pose pas de problème pour leur lobe ou leur nez", dit Lola. "Pour ces personnes, ma question est la suivante : pourquoi croyez-vous que vous pouvez attraper une infection au niveau du nombril ou du mamelon, mais pas au niveau de l'oreille ou du nez ? Pourquoi ces parties du corps sont-elles moins importantes pour vous ?"
Publicité

Quels sont les risques liés au piercing à l'aiguille maison ?

"Le piercing maison, même avec une aiguille, n'est pas une bonne idée pour un certain nombre de raisons", explique Megan. "Les aiguilles professionnelles proviennent de fournisseurs spécialisés, ce qui garantit leur qualité et leur facilité d'utilisation, ce qui est impossible à vérifier en commandant soi-même à la maison. Ensuite, peu importe que vous soyez un maniaque de la propreté ou non, votre cuisine ne sera jamais comparable à un studio de piercing en termes d'hygiène. Nous disposons d'un équipement de nettoyage adapté, de gants et d'une formation sur le contrôle des infections afin de garantir votre sécurité".
En d'autres termes, il est tellement facile de faire des erreurs à la maison, sciemment ou non. Lola partage cet avis. "En tant que professionnelle du piercing, je peux vous parler de la quantité de travail nécessaire pour créer un espace propre pour le piercing dans un environnement de studio. Toutes les surfaces doivent être désinfectées avec un désinfectant de qualité médicale entre chaque utilisation, les mains doivent être lavées (et non désinfectées) au moins une fois à chaque interaction physique avec le client, et plusieurs paires de gants sont nécessaires tout au long de la procédure pour éviter la contamination croisée". Et Lola de poursuivre : "Tous les articles qui entrent en contact avec la peau, y compris les désinfectants cutanés topiques et les instruments de marquage, doivent être à usage unique et de préférence stériles. Tout cela intervient avant que l'aiguille stérile à usage unique et les bijoux de qualité implantaire ne s'approchent d'un client". En d'autres termes, il est incroyablement difficile de maintenir ce niveau d'hygiène à la maison, quel que soit le degré de propreté de votre maison.
Publicité
Outre l'infection et la cicatrisation, seul·e un·e expert·e en piercing possède les connaissances nécessaires pour placer correctement le piercing, et il est plus facile que vous ne le pensez de se rater. "Peu importe le nombre de vidéos en ligne que vous regardez ou le nombre de piercings que vous avez déjà fait faire, il y a tellement de choses qui peuvent mal tourner quand on se fait percer si vous ne savez pas ce que vous faites", explique Megan. "Plus important encore, les professionnels du piercing savent quand un piercing en particulier ne convient pas à votre anatomie. Ils savent où se trouvent les veines et d'autres éléments importants qui doivent être évités. Ils savent jusqu'où aller et quelle taille de bijoux il vous faut", ce qui est essentiel pour obtenir une guérison rapide.

Comment traiter un piercing infecté ?

La première règle de Megan est de ne pas spéculer. Si vous vous inquiétez de l'état de votre piercing, il est préférable de contacter un expert en piercing pour obtenir des informations fiables. "S'il s'agit bien d'une infection, consultez votre médecin généraliste qui pourra vous prescrire des antibiotiques", explique Megan. "Si c'est le cas, je vous conseille de ne pas retirer vos bijoux, car cela pourrait retenir l'infection sous la peau, et pour aider le piercing à se cicatriser, je vous recommande de le nettoyer deux fois par jour avec une solution saline". Megan prépare ses propres solutions pour aider à la cicatrisation et dose un quart de cuillère à café de sel de roche ou de mer dissous dans une demi-tasse d'eau bouillie. "Utilisez un coton-tige propre, trempez-y une extrémité, nettoyez un côté de votre piercing, séchez l'autre extrémité et répétez l'opération au dos avec un nouveau coton-tige", explique Megan.
Pour résumer, s'il y a un conseil à suivre, c'est de ne pas tenter de se percer soi-même, aussi tentant que cela puisse être en ce moment. "J'ai vu de mes propres yeux les dommages que ces kits peuvent causer et la détresse et la douleur qu'ils peuvent engendrer", conclut Megan. "Si vous envisagez de vous faire percer, mon conseil est simple : ne le faites pas. Je sais que c'est frustrant, mais au bout du compte, cela vaut la peine d'attendre et de confier cette tâche à un professionnel".
Et il ne fait absolument aucun doute que, comme les salons de coiffure et de tatouage, qui ont également été durement touchés l'année dernière, les professionnel·le·s du piercing apprécieront vraiment votre clientèle une fois les restrictions levées.

More from Beauty