8 conseils pour se remettre d'une rupture

Photographed By Savana Ogburn.
Lorsqu’on passe par une rupture amoureuse, les premières heures, les premiers jours, les premières semaines peuvent sembler insurmontables, au point de se sentir complètement perdue. Nous avons discuté avec la fondatrice de Renew Breakup Bootcamp, Amy Chan pour apprendre comment vivre au mieux la période qui va suivre la rupture — parce que oui, on s'en remet toujours !
« Se remettre d’une rupture est dans une certaine mesure semblable à un deuil. Après la séparation, on passe par différentes étapes — le choc, le déni, la dépression, la colère, le marchandage, la rechute avant d'atteindre enfin l'acceptation, » explique Chan. « Le chemin de remission d’une rupture n’est pas une ligne droite. » « Que ce soit vous qui ayez rompu avec votre partenaire, votre partenaire qui ait rompu avec vous, ou même que la rupture se soit faite d’un commun accord (ça arrive parfois !), il existe un certain nombre de mesures que vous pouvez adopter dans les jours qui suivent une rupture pour vous aider à aller mieux.
Publicité
Comprenez que vous allez ressentir une perte
La première étape consiste à comprendre et accepter qu’une rupture est difficile à vivre. Soyez indulgente envers vous-même — vos émotions sont tout à fait valides. « Il est important de garder en tête qu’au début, votre corps sera en état de choc. La personne avec qui vous partagiez de belles et longues conversations, dans les bras de qui vous vous laissiez aller, avec qui vous vous disputiez, avant de vous réconcilier sur l’oreiller n’est plus là.
« Vous allez vous sentir perdue et cela risque de vous faire peur. Pour ce qui est de l’aspect scientifique, vous cessez de produire vos doses de dopamine et d’ocytocine (les hormones du bonheur). Votre corps est donc un peu désorienté et se demande ce qu’il se passe. »
Tenez-vous occupée
Vous serez tentée de contacter votre ex — essayez donc de minimiser la tentation en vous concentrant sur vous. « Assurez-vous de vous maintenir occupée durant les deux premières semaines, » explique Chan. « Faites-le plein d’hormones du bonheur en passant du temps avec votre famille et vos ami·e·s, et prenez soin de vous. Faites le plein d’endorphines en faisant de l’exercice (parfait timing pour tester ce cours de danse sur lequel vous louchez depuis déjà des lustres.) »
N’hésitez pas à demander le soutien dont vous avez besoin
Votre ex va vous manquer, c’est inévitable, mais plutôt que de lui envoyer un message, tournez-vous vers votre cercle de soutien : vos amis, votre famille, votre thérapeute — n'importe qui, tant que ce n’est pas votre ex. « Trouvez-vous un·e ami·e à qui vous devrez rendre des comptes, car la discipline n’est pas votre fort durant l’étape de reconstruction, » suggère Chan.
Publicité
Faites une détox numérique
Vous devez supprimer votre ex de votre liste d’amis et la·le bloquer sur les réseaux sociaux — si vous êtes réticente à l’idée, gardez à l’esprit que vous pourrez toujours l'ajouter à nouveau, lorsqu’un peu d’eau aura coulé sous les ponts. « Effacez les vieux messages, photos, arrêtez de suivre ses comptes sur les réseaux sociaux et mieux encore, faites une petite pause avec ceux-ci, » conseille Chan. « Bloquez son numéro s’il le faut, ainsi, il vous sera ainsi plus difficile de la·le contacter. »
Elle ajoute, « avant d’aller sur son compte Instagram, prenez un instant et posez-vous la question, “est-ce que c’est dans mon intérêt ?” Vous connaissez sûrement déjà la réponse à cette question. Remplacez cette envie par une autre habitude qui vous forcera à rester dans le moment présent. Cela peut être d’appeler un·e ami·e, d'aller faire un jogging, ou même d’écrire une lettre de gratitude à une personne que vous aimez. Éviter ces comportements pourra vous sembler difficile au début, mais à mesure que vous vous serez entrainée à remplacer cette habitude destructrice par une plus saine, cela deviendra naturel. »
Faites quelques changements dans votre environnement physique.
Changer son intérieur peut aider à repartir mentalement à zéro après une rupture. Si vous vivez ensemble, faites-en sorte de déménager le plus rapidement possible. Si vous ne vivez pas ensemble, c’est le moment de changer votre intérieur. Cela peut être aussi simple que de renouveler votre linge de lit et de mettre au placard cette photo de vous deux, ou encore de repenser entièrement votre déco. « Au plus vous réduisez votre exposition à vos souvenirs communs, au plus vous minimiser vos chances de rechute, » explique Chan. « Bougez vos meubles, simplifiez la disposition et faites de la place pour la nouveauté. »
Publicité
Quoi qu’il arrive, ne recouchez pas ensemble
Vous allez avoir envie de remettre les couverts avec votre ex — mais ne le faites pas, conseille Chan. Bien qu’il soit naturel de le vouloir, si vous passez à l’action, « vous établissez un lien émotionnel que vous le souhaitiez ou non. Coucher avec un ex empêche de rompre les liens existant entre vous et de passer à autre chose. »
Planifiez une activité sympa — sans votre ex
Créer des souvenirs sans votre ex est une excellente manière de passer à autre chose. « Réserver un séjour bien être permet par exemple d'avoir quelque chose de positif vers quoi se projeter, » explique Chan. « Choisissez quelque chose de sain, comme une retraite de yoga ou méditation. »
Prenez le temps de réfléchir à votre relation
Une fois la tristesse des débuts passée, prenez le temps de réfléchir à votre relation. « Parfois, une rupture est exactement ce dont on a besoin pour se secouer et se remettre dans la bonne direction, » conclue Chan. « Une rupture est une parfaite occasion de vous tourner vers l’intérieur, évaluer les leçons qui vont vous permettre de ressortir grandie de cette expérience. La douleur est un excellent vecteur de motivation pour le changement. Utilisez votre douleur pour alimenter votre feu intérieur et pour vous créer la vie que vous rêvez d’avoir. »
Publicité

More from Sex & Relationships