Personnalité narcissique : quels sont les signes & comment y faire face

Photo par Katja Stuckrath
Le narcissisme est un mot qui revient très souvent.
On en parle en politique, sur les réseaux sociaux ("cette fille poste tellement de selfies, elle est tellement narcissique") et bien sûr, dans les relations amoureuses - combien de fois ai-je employé le terme "narcissique typique" pour qu'une amie se sente mieux après un mauvais date ? Eh bien, beaucoup.
Mais utilisons-nous vraiment ce terme de manière correcte ? Ou bien, comme le gaslighting, l'anxiété et bien d'autres termes très sérieux, est-il devenu une partie tellement omniprésente du langage populaire que nous risquons d'oublier complètement la gravité de sa signification ?
Publicité
Le livre de l'écrivaine Marianne Vicelich devrait nous aider à mieux comprendre ce terme. Destruction: Free Yourself From The Narcissist est un ouvrage de self-help facile à lire, qui traite de l'identification et de la gestion des narcissiques dans votre vie. Et il y a même un quiz pour savoir si vous êtes narcissique. Je ne le suis pas (beaucoup) d'ailleurs, si vous vous le demandiez.
"Ce sur quoi les gens ont tendance à se tromper à propos du narcissisme, c'est qu'ils pensent que toute personne qui a confiance en elle ou qui est sûre d'elle est narcissique. Mais c'est en fait le contraire", explique Marianne. Un·e narcissique, dit-elle, est en fait quelqu'un qui manque d'estime de soi.
"Le point clé du narcissisme est que cette personne n'a pas de conscience de soi, et qu'elle se tourne donc vers le monde extérieur pour obtenir une validation, chaque jour de sa vie", explique Marianne. "Ces personnes sont toujours très charmantes, on les trouve attirantes, et elles conduisent des voitures de luxe parce qu'elles cherchent cette validation pour se renforcer". Mais, prévient-elle, même si elles sont attrayantes, elles manquent d'empathie et de compassion, et c'est ce qui pose problème.
Nous sommes nombreu·ses·x à penser que nous avons déjà affaire à des personnes présentant des traits narcissiques dans notre vie quotidienne, et il peut être difficile de passer du temps avec quelqu'un qui, faute d'une meilleure description, se comporte régulièrement comme un enfant de 4 ans.
Marianne donne ici ses conseils pour identifier et affronter une personne narcissique, quel que soit le domaine de votre vie où elle se trouve.
Publicité

Si c'est votre boss

"Vous pouvez détecter un boss narcissique par la façon dont il vous traite", affirme Marianne. "S'ils vous minent, si tout tourne autour d'eux, s'ils ne font pas preuve de leadership, s'ils vous rabaissent, vous critiquent constamment…"
Une fois que vous avez identifié un·e boss narcissique, il peut être difficile de savoir comment aller de l'avant ; avoir une altercation avec votre boss au milieu du bureau n'est pas vraiment la meilleure solution.
"Il s'agit vraiment d'avoir des limites saines", explique Marianne, qui conseille d'essayer de comprendre ce que ces personnes sont et de se retirer si nécessaire. "C'est presque comme si vous aviez besoin de nourrir leur ego, c'est la seule façon de vous identifier avec un boss comme ça. Les remettre en question est la pire chose à faire, car cela met en évidence leur ego fragile".
"Quand vous avez affaire à quelqu'un comme ça, il est prêt à tout pour vous décrédibiliser, pour vous faire sentir indigne".
Si, comme moi, l'idée de céder à un·e narcissique qui a le malheureux luxe d'être responsable de vous, vous donne envie de boire pour oublier et de vous cacher sous un très gros rocher, alors il est probablement temps de commencer à chercher un nouveau job.

Si c'est quelqu'un que vous fréquentez ou votre partenaire

Tout d'abord, "s'il s'agit de violence psychologique, cela ne s'arrangera pas", déclare Marianne. "Si la personne manque d'empathie et de compassion, cela ne changera jamais, alors éloignez-vous".
Sortir avec un·e narcissique ne me semble pas recommandable, mais si c'est le cas, Marianne indique que fixer des limites et rester maître de la situation est essentiel. "Mais si vous vous disputez avec cette personne et qu'elle a tendance à riposter, alors c'est une relation très toxique". Encore une fois, vous devez vous éloigner.
Publicité
Malheureusement, beaucoup d'entre nous sont facilement attiré·e·s par les narcissiques. "Si vous avez un besoin de validation, vous allez attirer quelqu'un qui a besoin de contrôle, donc il s'agit vraiment de votre propre estime de soi", annonce-t-elle. "Une fois que vous augmentez votre confiance en vous et que vous contrôlez votre propre conscience de soi, vous allez repousser une personne comme ça ; elle ne va même pas entrer dans votre vie parce qu'elle ne peut pas voir vos faiblesses, vos vulnérabilités, et c'est ce qu'elle aime".
"Ces personnes aiment quelqu'un qu'elles peuvent manipuler", dit-elle fermement.
Pour faire court ? Si vous sortez avec un·e narcissique, déguerpissez pour votre propre bien.

Si c'est votre ami·e

"La jalousie est toujours un bon indicateur", précise Marianne à propos de l'identification d'un·e ami·e narcissique. "Si vous êtes dans une amitié et que la personne est jalouse de vous, c'est toujours un signe qui ne trompe pas. Parce que les personnes narcissiques se comparent toujours à elles-mêmes, elles sont toujours à la recherche de validation. Dans une amitié saine, elle serait capable de dire : 'Wow, tu peux être fier de toi, c'est tellement génial'. Les narcissiques ne sont pas capables de faire ça". Ces personnes peuvent essayer de vous rabaisser, poursuit-elle, ou vous dévaloriser, vous copier ou n'avoir aucune compassion. "Elles peuvent vous appeler pour uniquement parler d'elles", explique Marianne. "Comme si toute la conversation tournait autour d'elles".
Parler avec ces personnes de ce comportement ne sera probablement pas très fructueux non plus, confit-elle. "Parce que tout leur monde tourne autour d'elles, si vous le faites, elles verront cela comme 'Oh cette personne est méchante avec moi', et donc elles riposteront".
Publicité
Encore une fois, Marianne suggère de se demander : "Qu'est-ce que cette amitié vous apporte en retour ?".

Si c'est un membre de votre famille

Faire face à des membres de la famille narcissiques est incroyablement difficile, selon Marianne. La meilleure approche consiste à "établir des limites très strictes et à ne pas les laisser pénétrer dans votre for intérieur. Lorsque vous les voyez, abordez-les à un niveau superficiel afin d'éliminer toute attaque ou blessure personnelle". Réussir à se détacher émotionnellement, dit-elle, est le moyen le plus efficace de réduire l'effet qu'ils peuvent avoir sur vous.
Les membres de la famille, pour de nombreuses raisons compliquées, ne sont pas toujours des personnes dont on peut se détacher facilement ; il n'est pas toujours possible de les exclure de notre vie. "Ils peuvent toujours faire des choses qui vous blessent, mais si vous vous retirez de cette mêlée émotionnelle, vous ne serez pas affecté. Vous devez vous préparer et veiller à maintenir des limites solides à tout moment".

More from Sex & Relationships