Comment se motiver pour reprendre le sport pendant le confinement

Photographed by Caroline Tompkins.
En temps de confinement, il nous reste tout de même quelques activités et de quoi nous occuper. À l'ère du numérique, ce type de confinement n'a rien à voir avec ce qu'on pu vivre nos ancêtres en cas d'épidémie. Nos écrans deviennent une source à la fois d'information et de divertissement. Mais ces miroirs noirs peuvent également représenter quelques pièges, nous empêchant de nous recentrer. Alors quand une des rares raisons qui nous autorisent à nous déplacer, je dis : tous à vos baskets !
Traitez-moi de folle, mais je trouve que rien ne vaut un bon vieux jogging. La seconde même où je claque la porte et que je me retrouve sur le trottoir, je suis contente de m'être motivée.
Publicité
J'utilise ce temps pour réfléchir aux événements de la journée, que ce soit ma vie professionnelle ou ma vie privée, ou pour écouter Lizzo ou les playlists qu'on me partage sur Spotify.
Le plus gros challenge, c'est de trouver la motivation, surtout quand il fait froid ou que j'ai mal dormi. Quand mon lit douillet m'invite à rester encore trente minutes de plus, plutôt que de mettre ma tenue de sport et sortir dans le froid glacial. Et encore, j'adore courir, donc j'imagine que ça doit être encore plus dur de trouver la motivation pour quelqu'un qui déteste ça.

Après tout, de nombreux études montrent que beaucoup de gens n'aiment pas faire du sport, par exemple par que nous n'aimons pas les salles de gym. Certaines personnes sont même génétiquement prédisposées à prendre moins de plaisir à faire de l'exercice, comme le montre cette étude. Même les athlètes n'ont pas toujours envie de s'entraîner. La star du tennis Serena Williams le dit-elle : "Je déteste m'entraîner plus que tout, mais je dois le faire - quand je cours, je me concentre sur la victoire. C'est ça qui fait que je n'abandonne pas".
Qu'à cela ne tienne, il existe pleins de tactiques pour se motiver à faire du sport. On a demandé à plusieurs coach de nous confier leurs astuces infaillibles pour se retrouver sur le pas de la porte - plutôt que de rester avachi sur le canapé.
Publicité

Trouvez-vous un but et des objectifs clairs

Le secret : trouver une raison de vous entraîner qui soit plus importante que l'exercice lui-même. Par exemple : l'exercice peut rallonger votre espérance de vie. Plutôt important, quand on veut voir grandir ses enfants, non ? Ou bien vous voulez passer plus de temps avec votre meilleure amie, qui vous demande tout le temps l'accompagner à son cours de boxe. Quoi qu'il en soit, faire du sport pour faire du sport n'a jamais motivé personne.
"Vous devez savoir pourquoi vous le faites", dit-il.

Déterminez quel type d'exercice vous aimez

Ce n'est pas parce que vous détestez lever des altères que vous n'aimerez pas le vélo de biking. Ou peut-être que vous étiez fait·e pour le yoga, le pilate ou l'entrainement à la barre ? Les salles de gym proposent souvent une séance d'entrainement gratuite, l'occasion pour vous de tester tout ce qui vous fait envie.

Portez votre tenue de sport au lit

Cela vous donnera une excuse de moins pour faire la grasse matinée, nous dit John Honerkamp, coach de running á NYC et PDG de Run Kamp. Et si vous trouvez votre jogging moins confortables que votre pyjama, ça pourrait même vous aider à vous lever.

Pas la peine d'en faire trop

C'est facile de se dissauder d'aller au sport quand on met la barre trop haut. Un kilomètre ou même une promenade autour du pâté de maisons, ça compte. "Au début, les gens pensent qu'ils doivent tout donner", explique John. C'est pour ça qu'il recommande de voir "petit" au début, puis d'intensifier vos séances au fur et à mesure.
Publicité

Intégrez le temps dans votre calendrier

Kayla Itsines, personnalité d'influence dans le monde du fitness, conseille de bloquer du temps dans votre calendrier comme vous le feriez pour une réunion ou un rendez-vous chez le dentiste. Ça vous aide à visualiser le temps que vous dédiez à votre santé et à éviter de repousser au lendemain !

Avoir la bonne playlist

Honerkamp recommande d'avoir une playlist qui motive, ou d'écouter des podcasts inspirant. Ça vous donnera une motivation supplémentaire pour courir ! Une autre tactique : se forcer à ne regarder ou une série que lorsque vous allez à la salle de sport, sur le tapis de course ou le vélo elliptique.

Prenez de bonnes habitudes

Bien sûr, la motivation n'est pas tout, ajoute Cardiello. De nombreux chercheurs pensent que la meilleure façon de réussir est de se forcer à changer ses habitudes plutôt que de s'appuyer uniquement sur sa motivation. Et comment ? Encore une fois, en commençant petit, comme l'a montré BJ Fogg, doctorant et fondateur du Behavior Design Lab de l'université de Stanford, et co-fondateur de la Tiny Habits Academy. C'est l'approche de la "carotte ou du bâton", ni plus ni moins. Essayez de faire cinq flexions des jambes chaque fois que vous faites votre café du matin, ou trois pompes avant chaque douche. Ça vous permettra de vous mettre dans le bain, vous verrez.

More from Wellness