Shampoing sec : pratique mais peut-être pas si bon

Photographed by Olson Brayden.
Vous avez peut-être déjà vu ce mème sur Internet : « Le vendredi, mes cheveux, c'est 90 % de shampoing sec. » Et je crois que c’est vrai pour bon nombre d’entre nous. Le shampooing sec s’est largement popularisé durant ces dernières années, et nombreuses sont les personnes qui chantent les louanges de ce produit :
« Plus besoin de me laver les cheveux tous les jours ! » Ou encore « plus besoin de se trimbaler le shampoing à la salle de sport ! »
Mais tout le monde n’est pas de cet avis. En réalité, un grand nombre d'experts avancent des arguments qui vous feront peut-être réfléchir à deux fois avant d'avoir la main lourde sur l'aérosol. La raison : il semblerait que ce produit culte rende les cheveux ternes, crée un amas poisseux sur le cheveu, et il aurait même un effet néfaste sur le cuir chevelu lorsqu’il est utilisé en excès.
Publicité
« Parfois, on peut avoir l’impression d’avoir de beaux cheveux après quelques jours sans shampoing, explique Francesca Fusco, dermatologue basée à New-York. Mais ce n'est pas forcément quelque chose de positif, et Dr Fusco nous rappelle qu’il est important de nettoyer le cuir chevelu régulièrement pour le maintenir en bonne santé. « En le nettoyant, on retire les peaux mortes, les microbes et les bactéries, » explique-t-elle. « Cela vous permet d’exfolier votre cuir chevelu, et celui-ci est en meilleure santé s’il est exfolié. En utilisant du shampooing sec tous les jours, le produit s’accumule et cela terni le cheveu. »
La coloriste des stars Rita Hazan partage cet avis. Le shampooing sec terni visiblement le cheveu, » informe-t-elle. « Sa formule est généralement composée de sels d’aluminium ou de fécules de maïs, qui donnent un aspect mat au cheveu. Cela rend la couleur moins brillante et moins saine. » Hazan confie qu’elle a vu cela se transformer en un cercle vicieux chez ses client·e·s. Elle explique que comme on a tendance à penser que le shampoing délave la couleur, certain·e·s préfèrent abuser du shampoing sec pour se « préserver ». Mais le shampoing sec terni tout autant les cheveux, ce qu’on ne réalise pas nécessairement, d’après elle.
On entend également dire que se laver les cheveux trop fréquemment abîmerait le cuir chevelu. Mais est-ce réellement le cas ? Ken Anderson, fondateur et directeur du Centre Anderson Hair Sciences Centre, nous explique que cette idée est complètement infondée. « [La peau du cuir chevelu] est plus épaisse que celle des talons — un peu comme un casque, génétiquement développé pour protéger votre cuir chevelu. Pas de souci à se faire pour les cheveux donc. Les cheveux ne subissent pas simplement les agressions des produits sur le cuir chevelu, mais aussi des produits qui pénètrent dans le cuir chevelu, » explique-t-il. En d’autres termes : vous pouvez, et devriez, laver vos cheveux régulièrement.
Publicité
Dr Anderson explique également qu’abuser du shampooing sec peut perturber le processus naturel de chute des cheveux. « Tout comme pour la laque, le shampooing sec colle vos cheveux à votre cuir chevelu, » explique-t-il. « Si cela rend les cheveux collants, vous risquez d'arracher des cheveux sains qui se seraient accrochés par inadvertance. » Les cheveux morts restent également collés au cuir chevelu. Alors quand vous passez sous la douche, il est fort probable que vous remarquiez que vos cheveux tombent en abondance — bien que vous n’en perdiez pas plus que d’habitude.
En fin de compte, c’est une question de propreté. « La peau votre cuir chevelu est une extension de la peau de votre visage, » explique Dr Fusco. « Si votre visage est gras et sale, vous ne vous contenteriez pas de le poudrer, vous le laveriez. » Dr Fusco souligne également que des cheveux sales sont un terrain propice à la prolifération de poux et autres nuisibles.
Même Hazan, qui est coloriste, recommande de se laver les cheveux régulièrement. « Les personnes aux cheveux colorés peuvent faire un shampoing tous les deux jours, ou même chaque jour, pour garder une couleur optimale, » explique-t-elle. « Vous devriez faire au minimum deux shampoings par semaine. » Dr Fusco partage cet avis et ajoute que tant que vous faites un après-shampoing, vous n’avez aucune raison de vous inquiéter. Et vous ne devriez utiliser le shampooing sec qu’en petite quantité. « Tant que celui-ci ne remplace pas un shampoing régulier, il est tout à fait acceptable de l’utiliser en appoint, » conseille Dr Fusco. Les personnes qui ont une texture de cheveux particulière — secs, abîmés, ou colorés — ont peut-être l’impression que ceci ne s’applique pas à elles. Évidemment, la fréquence des shampoings ne devrait pas être la même pour tout le monde.
Alors, peut-être qu’il est temps de mettre le shampooing sec au placard — ou du moins de réduire son utilisation. On lave notre visage tous les jours, parfois même matin et soir. Alors pourquoi n’accorde-t-on pas le même privilège à nos cuirs chevelus ?
Publicité