Que faire quand ma gueule de bois dure plus d’un jour ?

Photo par Michael Beckert
Quand on est en pleine gueule de bois violente, qu'on se balance en position fœtale dans notre lit une bassine à proximité, la seule chose qui nous aide à tenir le coup, c'est de savoir que ça va finir par passer.
Pour la plupart d'entre nous, la gueule de bois disparaît dans les 24 heures, affirme Alexis Halpern, médecin urgentiste au New York-Presbyterian/Weill Cornell Medical Centre. Mais parfois, il faut plus d'une journée pour se remettre complètement. Il se peut que vous vous sentiez dans le coaltard, fatigué·e ou même nauséeuse·x le lendemain de votre gueule de bois. Est-il normal qu’une gueule de bois dure plus d'un jour ? Cela semble injuste, mais c'est possible, selon le Dr Halpern.
Publicité
L'une des raisons qui expliquent que la gueule de bois se prolonge, c'est que le sommeil est très utile pour se remettre d'une gueule de bois, explique le Dr Halpern. Lorsque vous buvez, vous allez peut-être vous endormir rapidement, mais la qualité de votre sommeil en souffrira certainement, et vous aurez un déficit de sommeil à combler les jours suivants. Ou, si vous étiez vraiment fatigué·e ce jour là, vous n'aurez peut-être pas l'énergie nécessaire pour vous remettre sur pied, dit-elle. "Il se peut qu’une nuit de plus soit nécessaire pour récupérer complètement votre sommeil", ajoute-t-elle.
Ensuite, il faut tenir compte de la quantité d'alcool consommée. "Si vous avez bu une quantité énorme d'alcool, vous ne vous sentirez peut-être pas mieux après un jour, et [la gueule de bois] peut durer jusqu'à 72 heures", explique le Dr Halpern. Ce que beaucoup d'entre nous ont tendance à oublier lorsqu'ils consomment trop d'alcool, c'est que le rythme auquel on boit influe sur l'état d'ébriété et la gueule de bois, dit-elle. "Le corps métabolise l'alcool à la même vitesse, quoi qu'il arrive", dit-elle. "Donc, si vous buvez plus, votre corps ne le métabolise pas plus vite." Plus vous buvez vite, plus vous serez bourré·e, car votre corps ne peut pas suivre le rythme de sa métabolisation.
Toujours selon le Dr Halpern, ce que vous buvez peut avoir un impact sur la durée et la gravité de votre gueule de bois. Lorsque vous buvez des alcools foncés comme le bourbon ou le vin rouge, l'alcool produit une substance toxique appelée congénères. "Une plus grande quantité de cette substance peut créer un effet toxique plus important", ce qui, bien sûr, vous fait vous sentir plus mal, dit-elle. Et si vous n'avez pas bu d'eau pendant la soirée, vous vous sentirez encore pire après. Comme nous l'avons déjà dit, la seule façon de vraiment prévenir la gueule de bois est de remonter le temps et de boire moins. Manger avant de boire peut également vous aider à vous sentir mieux la prochaine fois (ce n'est pas que la nourriture dans votre estomac absorbe l'alcool, mais elle fait en sorte que votre corps absorbe l'alcool plus lentement), explique le Dr Halpern. Le fait de rester hydraté·e pendant et après la consommation d'alcool accélère également le processus de récupération.
Alors, comment savoir si votre gueule de bois de compétition nécessite une attention médicale ? Le Dr Halpern explique que si vous avez toujours une diarrhée sévère, ou si vous continuez à vomir et que vous ne parvenez pas à vous hydrater, il est nécessaire de consulter un médecin. Il pourra vous donner un médicament qui arrêtera les vomissements et vous aidera à vous hydrater. Mais en dehors de ça, le plus important est de vous ménager, dit-elle. "Il faut dormir, manger, faire le plein d'énergie et s'hydrater." Et peut-être aussi prier pour que les jours et les nuits à venir se passent mieux.

More from Mind