À vos armures : la dernière tendance mode nous vient de l’époque médiévale

Photo : Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic.
Elle Fanning à la 6e cérémonie annuelle des InStyle Awards le 15 novembre 2021 à Los Angeles, en Californie.
Il était une fois, des gens qui portaient des armures en métal pour se battre et participer à des tournois de joutes. Bien que l'époque des chevaliers soit révolue depuis longtemps, les designers semblent s'être inspiré·e·s du Moyen-Âge pour présenter dans leurs collections des looks inspirés de cottes de mailles.
L'itération moderne de la tendance a mis un certain temps à voir le jour. Prenez, par exemple, la collection printemps 2020 de Tom Ford, qui présentait un grand nombre de plastrons brillants attachés au corps des mannequins comme des versions futuristes de l'armure de Maximus dans Gladiator. Le look a rapidement été adopté : Zendaya a porté la version rose aux Critics' Choice Awards de 2020, tandis que Gwyneth Paltrow est apparue dans la même tenue sur la couverture du numéro de février 2020 de Harper's Bazaar. (La tendance est revenue sur le tapis rouge la semaine dernière lorsque l'actrice Elle Fanning a porté un crop top Balmain de la collection printemps 2022 à maillons embellis aux InStyle Awards 2021).
Publicité
Photo : Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic.
Zendaya à la 25e cérémonie annuelle des Critics' Choice Awards au Barker Hangar le 12 janvier 2020 à Santa Monica, en Californie.
Pour plus de preuves de l'omniprésence de cette tendance, il suffit de voir les récentes collections de Schiaparelli. La collection haute couture de l'automne 2021 présentait des soutiens-gorge en métal, des cache-tétons et des plastrons à torse complet (équipés de tablettes de chocolat !). Pendant ce temps, la ligne de prêt-à-porter de l'automne 2021 imitait le look armure de manière plus subtile, avec des ceintures de taille en or, des plaques métalliques en forme de corps (avec nombril inclus !), et des soutiens-gorge métalliques en forme de seins.
Schiarapelli Printemps 2022.
Pour le printemps 2022, c'est Jonathan Anderson de la marque Loewe qui s'est inspiré du Roi Arthur. Le créateur a juxtaposé des robes en jersey avec des plaques de métal doré et argenté aux formes amorphes, et a designé des trenchs (portés à l'envers !) ornés de corsets aux allures de feuilles d'aluminium. 
Cette tendance a peut-être commencé à se dessiner avant que la pandémie ne s'installe, mais si l'on en croit les récents défilés, elle est sur le point de décoller, près de deux ans après que la crise sanitaire et sociale mondiale ait laissé les gens vulnérables et exposés. Après l'adoption massive des masques chirurgicaux, des protections faciales et des gants lors de la pandémie, la tendance de l'armure s'inscrit dans la continuité des distanciation de notre peau au monde que nous avons établies depuis. À l'instar des chevaliers qui se promenaient en armure complète pour combattre la peste au Moyen Âge, nous sommes désormais prêt·e·s à nous battre et habillé·e·s en conséquence.
Publicité
Loewe printemps 2022.
Loewe printemps 2022.
Bien sûr, une armure de guerre - qui, selon le Metropolitan Museum of Art, pesait entre 20 et 26 kg - est plus lourde que la plupart des vêtements modernes, mais avez-vous vu les chaussures à plateforme de la mode récemment ? Et comme les designers s'éloignent des combinaisons métalliques de la tête aux pieds pour créer de nouveaux types de boucliers qui se situent à la frontière des bijoux et des vêtements, les armures d'aujourd'hui sont suffisamment polyvalentes pour être portées en ville. Le style est plus décontracté, avec des pièces en forme de cotte de mailles et des plaques de métal associées à des jupes maxis, des jeans et des trenchs simples qui ajoutent de l'intérêt à des looks autrement minimaux.
On dit souvent que les vêtements sont une sorte d'armure, mais si vous voulez prendre ça au pied de la lettre, c'est le moment.

More from Fashion