Stella McCartney « n’est pas fan » de laver les vêtements

Photo: Getty Images
On connaît Stella McCartney pour ses positions en matière de durabilité et de mode sans cruauté. Sa marque éponyme est fière d’être entièrement végétarienne et sa boutique à Londres est composée de matériaux recyclables et recyclés, comme le vieux papier de bureau qui est transformé en papier mâché, ou les panneaux muraux et la fausse fourrure des collections précédentes qui se réinventent sur les murs de l'ascenseur.
Mais la styliste maintes fois primée a récemment fait parler d’elle, lorsqu’elle a déclaré ne pas être une grande fan de laver les vêtements. C’est durant une interview avec The Observer que le sujet a été abordé, après que Sophie Heawood lui a demandé ce qu’elle pensait du nettoyage à sec.
Publicité
McCartney a alors expliqué que son point de vue avait été influencé par ses années d’apprentissage auprès des tailleurs du très prestigieux Savile Row à Londres.
« J’étais la première femme à mettre les pieds dans cette pièce. Ça faisait trois ans que j’étais là et c’est à peine si je savais comment monter une tête de manche sur une emmanchure. C’est un peu comme de l'architecture. Je trouve ça fascinant, » se souvient-elle. « Et la règle pour un costume sur-mesure, c’est de ne pas le laver. Ne pas le toucher. Il faut laisser sécher la saleté puis la brosser. »
McCartney a ensuite ajouté : « La règle pour le sur-mesure, c’est : si une chose n’a pas absolument besoin d’être lavé, ne la lavez pas. Je ne change pas de soutien-gorge tous les jours et je ne veux pas non plus tout balancer à la machine après l’avoir porté une fois. J’accorde beaucoup d’importance à mon hygiène, mais je ne suis tout simplement pas une grande fan du nettoyage à sec, ou de tout autre type de nettoyage à vrai dire. »
McCartney n’est pas la seule styliste à penser ainsi. Un expert de chez Everlane avait partagé avec Refinery29 en 2015 que la pratique générale dans l’industrie, c’était de laver un t-shirt [en coton] après l’avoir porté trois ou quatre fois. »
Matt Eddmenson du label denim imogene + willie a quant à lui déclaré que le meilleur moyen de prendre soin de son jeans, c’est d’éviter de le laver trop souvent. Sa recommandation : « Au plus tôt trois mois [après l’achat] pour le premier lavage ; vous pouvez même attendre quatre mois, à moins de travailler sur un chantier. Pour le second lavage et les suivants, vous pouvez attendre que quelqu’un s’assoie à côté de vous et fasse la grimace. Traduction : votre jeans sent mauvais ! »
On ira peut être pas jusque là, mais il est important de réfléchir à nos habitudes de lavage et à leur influence sur la planète.
Publicité

Plus de Mode