Astro : Neptune pourrait-il nous gâcher notre été ?

Photo: Getty Images.
Alerte : les astres connaissent une nouvelle rétrograde ! Cette fois, c’est au tour de Neptune de reculer de son orbite. Depuis le 21 juin dernier, la dernière planète du système solaire a commencé sa rétrograde en Poisson et y restera jusqu’au 27 novembre, influençant aussi bien notre été 2019 que l’automne prochain.
Heureusement, comme elle est située assez loin de la Terre, sa rétrograde devrait moins nous affecter que celle de Mercure.
En astrologie, Neptune est la planète qu’on associe aux rêves, à l’imagination et la créativité. « Etant donné que c’est la planète la plus lente et la plus éloignée de nous, son influence devrait être très subtile, et ne prendre effet qu’avec le temps, surtout quand associée aux planètes natales comme le soleil, la lune, Mercure, Vénus et Mars. » nous explique Narayana Montùfar, astrologue senior chez Horoscope.com.
Publicité
Pendant la rétrograde de Neptune, le meilleur moyen d’agir est encore… d’agir moins, ou d’être très prudent. Soyez honnête avec vous-même et pratiquez la conscience de soi. Ça vous évitera les grosses déceptions une fois que Neptune aura quitté votre signe. Analyser vos interactions avec les gens qui vous entourent devrait aussi beaucoup vous servir. Rappelez-vous que bien souvent, les autres sont votre propre miroir. À vous de trouver comment interpréter leurs comportements vis-à-vis de vous.
L’astrologue Lisa Stardust ajoute qu’on a déjà pu ressentir les effets de Neptune en février dernier, aux alentours du 28, quand Neptune a débuté sa « pré-rétrograde ». Vous aviez remarqué ? Depuis février, beaucoup admettent rencontrer des frustrations sur le plan personnel (argent, amour, relations socio-professionnelles), « ce qui a pu créer de l’anxiété chez certains natifs. » nous dit Lisa.
Va-t-on passer un sale été donc ? Selon Lisa, vous ne le saurez qu’après coup, à partir du 27 novembre pour être précis - soit quand Neptune aura terminé sa rétrograde. Et s’il y a des leçons à en tirer, vous aurez jusqu’au 16 mars pour le faire, puisqu’on estime que la période de post-rétrograde de Neptune s’étendra jusqu’au premier trimestre prochain. « Préparez-vous à ressentir le contre-coup de ce qu’on appelle le “gaslighting” en psychologie. Le gaslighting, c’est une forme d’abus mental dans lequel les propos sont détournés et la vérité masquée, à la faveur de l’abuseur. Il se pourrait même que vous en fassiez vous-même usage contre les autres. Dans ce climat, comme vous vous en doutez, il sera difficile de discerner le vrai du faux. »
Rappelez-vous néanmoins : une personne avisée en vaut deux. Maintenant qu’on vous a mis en garde contre les effets de la rétrograde neptunienne, vous n’avez plus d’excuses. « Assumez vos actions et méfiez-vous des individus louches. » résume Lisa. D’ailleurs, il peut même y avoir du positif dans tout ça : « La bonne nouvelle, c’est que vous aurez la possibilité d’apprendre à regarder les choses sous un autre angle, par exemple en donnant davantage crédit à votre intuition et vos émotions. » Lisa conclut avec ses mots rassurants : « Aussi appelée “planète de l’insatisfaction”, Neptune a tendance à perdre les gens. Pourtant, être capable de trouver refuge dans l’art et la musique peut s’avérer très salvateur, et ce pour le restant de vos jours. »
Publicité

Plus de Corps & esprit