Ces plantes purificatrices d’air sont exactement ce dont vous avez besoin

Prendre l'air n'est plus aussi simple qu'autrefois. Être coincé·e à l'intérieur pour respecter la distanciation sociale signifie devoir respirer le même air vicié et ne pas profiter de la verdure que le printemps peut offrir. Cependant, il existe un moyen de nettoyer l'air qui circule à l'intérieur de votre maison et ce, en ajoutant des plantes spécifiques à votre intérieur.
"Les plantes améliorent la qualité de l'air dans un petit espace", affirme Joyce Mast, la mère des plantes de Bloomscape, à Refinery29. Non seulement les plantes d'intérieur augmentent l'oxygène, mais elles sont aussi des purificateurs d'air naturels et peuvent éliminer les toxines (y compris les composés organiques volatils tels que le formaldéhyde, que l'on trouve dans les matériaux de tous les jours comme la peinture et le plastique). Bien que l'air frais soit agréable et qu'être entouré·e de plantes rende beaucoup d'entre nous heureu·ses·x, leurs capacités de purification de l'air peuvent aussi nous faire sentir mieux physiquement. "L'élimination de ces toxines peut réduire les symptômes causés par les polluants comme les allergies, les maux de tête, la fatigue, etc", explique l'experte. "Les plantes absorbent les gaz par les spores de leurs feuilles, ce qui réduit la moisissure atmosphérique et nous laisse de l'oxygène frais !"
Avec la saison des allergies et le fait que beaucoup d'entre nous passent plus de temps à l'intérieur, c'est le moment idéal pour investir dans quelques plantes purificatrices d'air. Mais lesquelles devrions-nous acheter ? "S'il est vrai que toutes les plantes purifient l'air d'une manière ou d'une autre, il y en a quelques-unes qui le font mieux que d'autres", déclare la curatrice des plantes, Riley Gallagher. Avec les recommandations de Gallagher et Mast, vous découvrirez dans ce diaporama les meilleures plantes purificatrices d'air.
Continuez votre lecture pour trouver celles qui vous conviennent, à vous et à votre intérieur. Une fois que vous avez fait votre sélection, Gallaher vous conseille d'épousseter les feuilles avec une serviette humide environ une fois par mois ou plus, selon le degré de concentration de poussière dans votre maison. Ce qui permettra au dioxyde de carbone d'entrer dans votre plante et à l'oxygène d'en sortir. Comme le dit la curatrice des plantes, "une plante heureuse est la meilleure bouffée d'air frais que l'on puisse avoir pendant ce confinement".

More from Home