Japandi : la tendance déco qui fait fureur

Le style Japandi, une esthétique de décoration intérieure qui mélange les approches japonaises et scandinaves, est partout en ce moment. S'il existe depuis 2016, sa popularité s'est accélérée ces dernières années, avec un pic de recherches en septembre 2021, selon Google Trends. Mais le Japandi, c'est quoi exactement ? Et pourquoi sa popularité perdure ?
Pour comprendre le Japandi, il convient d'examiner d'abord les deux cultures dont il s'inspire. Le design scandinave tel que nous le connaissons aujourd'hui (qui englobe les régions du Danemark, de la Suède et de la Norvège) se définit par des lignes simples et épurées et par un souci de fonctionnalité, sans compromis sur la beauté. Comme l'explique Kurt Kovacs Braidley, directeur de la galerie Sigmar, à Refinery29, elle se définit par "l'utilisation de techniques de fabrication à la fois traditionnelles et innovantes, l'utilisation de formes plus organiques ou familières et essentielles, [et] une empathie avec les matériaux naturels".
Publicité
De même, le design moderne japonais est considéré par certain·es comme "la plus grande incarnation du minimalisme dans le monde d'aujourd'hui" et est ancré par son accent sur les matériaux naturels, les meubles bas et une palette de couleurs neutres. La fusion de ces deux approches esthétiques est logique : toutes deux privilégient la simplicité et le savoir-faire et font ressortir des caractéristiques texturales et tonales intéressantes mais apaisantes chez l'autre.
Japandi combine la façon dont les deux cultures utilisent les matériaux naturels, la simplicité et l'artisanat. Selon Gemma Riberti, responsable des intérieurs, et Lisa White, directrice des intérieurs, du prévisionniste de tendances WGSN, l'utilisation de bois clairs comme matériau de base, ainsi que l'accent mis sur les espaces lumineux et aérés, créent un espace où les deux palettes peuvent fonctionner ensemble. Avec Japandi, expliquent-elles à R29, "une palette discrète de couleurs pastel et froides de Scandinavie est appliquée pour adoucir les surfaces dures, juxtaposée à des bois teintés plus foncés, à la pierre et aux éléments indigo du style japonais".
"Les deux cultures contribuent aux valeurs doucement minimalistes auxquelles Japandi adhère", ajoutent-elles. "Japandi mélange et mixe ces teintes de couleurs ensemble, créant un contraste spectaculaire tout en maintenant l'équilibre".
Le point de rencontre esthétique de Japandi intègre également le concept japonais du wabi-sabi (embrasser la beauté de la simplicité et de l'impermanence) et le concept danois du hygge (trouver du confort dans les plaisirs simples de la vie).
Si l'utilisation du terme "Japandi" est relativement récente, le lien entre les deux cultures est plus ancien. Selon Architectural Digest, le mélange des styles est né lorsque des designers et des créateurs danois ont commencé à se rendre au Japon à la fin du XIXe siècle, lorsque les politiques de fermeture des frontières, vieilles de 220 ans, ont finalement été levées. On peut lire dans AD : "Les premières traces de ce style de design sont visibles dans l'artisanat céramique, l'architecture et le mobilier danois".
Publicité
Avance rapide jusqu'à l'aube moderniste du XXe siècle, et les deux esthétiques se croisent à nouveau. Comme la designer danoise Nina Tolstrup (de StudioMama) l'a déclaré à la BBC en 2019 : "Je reconnais vraiment qu'il y a cette connexion entre les deux endroits", traçant le lien entre les pièces modernistes classiques de la Scandinavie des années 1950, avec des pièces créées simultanément par l'artiste américano-japonais Isamu Noguchi et le designer moderniste japonais Isamu Kenmochi.
L'attrait de ces deux approches de conception en dehors de leurs régions respectives vient de l'accent mis sur la création d'espaces apaisants et ordonnés, avec une place pour l'expression créative. Les éléments froids des intérieurs scandinaves sont rendus plus chaleureux et adoucis par la tactilité réfléchie des références japonaises. Il est essentiel que cela ne soit pas sans âme. Comme le disent Gemma et Lisa, "il est très important de souligner que cette orientation est à l'opposé du minimalisme froid : elle est chaleureuse au toucher et au regard, elle appelle à être vécue et elle est plus proche que distante".
Il n'est donc pas surprenant que cette approche du design attire autant de gens aujourd'hui. Après avoir été contraint·e·s de faire la paix avec notre désordre et de chercher de nouvelles façons de remplir nos maisons de bonheur, créer un environnement simple, fonctionnel mais rempli d'amour est intriguant. Jen Hore, responsable de la marque et des réseaux sociaux chez Trouva, le détaillant en ligne de boutiques indépendantes, explique à R29 que les client·e·s recherchent désormais des intérieurs qui inspirent autant qu'ils apaisent. "L'année dernière, nous avons assisté à un énorme mouvement en faveur des articles ménagers qui suscitaient la joie grâce à des couleurs vives, audacieuses et criardes. Cette tendance s'estompe depuis quelque temps, les clients préférant les articles ménagers fabriqués dans des matériaux naturels et dans une gamme de palettes neutres".
Comme le dit Sam Hood, cofondatrice et directrice de la création du détaillant d'articles de luxe pour la maison AMARA, "la tendance Japandi est toujours aussi forte car elle mélange deux styles, ce qui donne de la flexibilité et est moins conformiste pour ceux qui ne veulent pas aller trop loin dans une seule direction". Que vous cherchiez à ajouter de la profondeur à une palette neutre ou à apporter du calme à un espace chaotique, Japandi est un excellent moyen d'y parvenir tout en plongeant un doigt dans le monde du design des deux cultures.

More from Home