Quand le perfectionnisme sexuel vous coupe le plaisir au lit

PHOTOGRAPHIE PAR KAREN SOFIA COLON.
Le perfectionnisme est un trait de personnalité bien documenté qui peut varier d'une situation plus ou moins saine à... très malsaine. On entend souvent parler du besoin que tout soit "parfait" au travail ou dans les situations sociales, mais on entend rarement parler du concept de perfectionnisme sexuel, celui qui nous pousse à nous dépasser dans la chambre à coucher. Pour mieux comprendre ce concept, nous avons fait appel à l'expertise de Laura Miano, sexothérapeute et fondatrice de la société de sex-toys Posmo.

Alors, c'est quoi le perfectionnisme sexuel ?

Le perfectionnisme sexuel est un terme générique pour désigner une sorte d'anxiété de performance. Cette anxiété peut se manifester de différentes manières, mais elle se résume le plus souvent à la pression de paraître ou de se comporter d'une certaine façon pendant les rapports sexuels. Il peut s'agir de pensées intrusives et de complexes qui vous empêchent de profiter du moment présent (par exemple, votre apparence physique), d'une fixation sur la façon de faire les choses "correctement" (par exemple, le son de vos gémissements) ou d'une pression inutile sur vous-même ou votre partenaire pour atteindre l'orgasme.
Publicité
Comme l'indique une étude publiée dans la revue Archives of Sexual Behaviour, les types de perfectionnisme sexuel les plus courants sont les suivants : le perfectionnisme personnel, qui consiste à se fixer des normes extrêmement élevées ; le perfectionnisme envers le partenaire, qui consiste à fixer des normes extrêmement élevées à l'égard de son partenaire ; le perfectionnisme du partenaire, qui consiste à croire qu’un partenaire nous impose des normes élevées ; et le perfectionnisme sociétal, qui consiste à se sentir obligé par la société de présenter un certain type de sexualité.
L'étude a examiné comment le perfectionnisme sexuel affecte les femmes en particulier et comment celui qui est imposé par le partenaire influe sur le bien-être et la satisfaction sexuels en général. L'étude, qui a porté sur 366 femmes âgées de 17 à 69 ans, a révélé que les participantes qui pensaient que leur partenaire attendait la perfection sexuelle étaient plus susceptibles de souffrir de dysfonctionnement sexuel, d'anxiété et d'une faible estime de soi, ce qui avouons-le, ne favorise pas vraiment le plaisir.

En quoi est-ce si grave ?

Aspirer à une sexualité épanouie n'est pas une mauvaise chose. C'est même votre droit et vous ne devriez pas vous contenter de moins. Mais l'aspect négatif du perfectionnisme se manifeste lorsque vous vous retrouvez coincé·e dans l'idée que vous vous faites du sexe et non de ce que vous aimez vraiment.
Le perfectionnisme transforme une activité censée être agréable en un travail pénible, surtout si vous avez tendance à être très critique envers vous-même et/ou votre partenaire. 
Publicité

Pourquoi le perfectionnisme sexuel existe-t-il ?

Nous avons tou·tes tendance à être perfectionnistes sur certains points, et nous avons tou·tes nos raisons d'être exigeant·es. Cela peut venir d'un besoin de contrôler une situation, ou de la voir se dérouler exactement comme nous l'imaginons ou l'espérons. Seulement, tout ça n'est pas très réaliste. Comme nous le dit Miano, cela peut aussi provenir du désir de se sentir accepté·e, ou même d'expériences passées où l'on s'est senti jugé·e.
"Les personnes qui ont des tendances perfectionnistes peuvent avoir appris implicitement au cours de leur enfance que pour recevoir de l'amour, de l'acceptation ou de l'affection, elles doivent répondre à certaines normes, par exemple un parent qui est distant ou sévère lorsque son enfant échoue à l'école", explique-t-elle.
"Il peut s'agir d'un trait de caractère plus général qu'ils ressentent dans le reste de leur vie, ou peut-être que certaines expériences sexuelles antérieures leur ont fait passer le message que lorsque vous n'êtes pas "performant" au lit, votre partenaire perd son intérêt, se détourne de l'intimité ou du sexe."

Faut-il arrêter d'être des perfectionnistes du sexe ?

Une bonne sexualité ne constitue pas une exigence déraisonnable. Il s'agit de se sentir suffisamment à l'aise pour expérimenter et apprendre à connaître ce que vous aimez. La véritable clé pour dépasser vos tendances perfectionnistes est d'être réaliste quant à vos besoins et de les communiquer à votre partenaire afin que vous puissiez travailler sur le plaisir mutuel, sans avoir besoin de vous plier juste comme il faut, de manière esthétique.
N'oubliez pas que la vie est courte et que le plaisir sexuel n'a de limites que celles que vous vous imposez. Rechercher la perfection ne fait que vous empêcher d'explorer ce qui vous fait vibrer - des découvertes qui ne peuvent avoir lieu que si vous acceptez le sexe dans toute sa complexité.

More from Wellness