On a trouvé une raison de plus de craquer pour les chiens !

Photographed by Molly Cranna.
On sait déjà que regarder des vidéos de chatons en ligne permet de booster sa santé mentale, mais une étude menée par le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) montre que les chiens seraient en réalité une meilleure option.
Voilà de quoi alimenter le plus long débat de l’histoire.
D'autres études publiées précédemment avaient montré que les personnes préférant les chiens étaient plus extraverties et agréables que les personnes préférant les chats. Cette recherche du CDC propose une explication. Après avoir mené l’enquête auprès de 643 parents les questionnant sur la condition physique et mentale de leurs enfants (les questions portaient sur la nutrition, les activités physiques, l’anxiété et la détresse émotionnelle), les chercheurs ont découvert que le nombre d’enfants décrits comme « anxieux » par leurs parents était inférieur dans les familles possédant des chiens, en comparaison aux familles sans chien.
Publicité
Bien qu’il n’y ait aucune différence entre l’IMC d'enfants qui ont un chien et celui des familles sans chien, l’étude cite les conclusions de l’Institut national de la santé, qui affirment que le taux d’obésité et les problèmes cardiaques sont moins importants chez les personnes qui ont un chien. Une raison de plus d’aimer nos amis à quatre pattes.
En outre, il est suggéré que les enfants acquièrent une compréhension précoce de l’altruisme et de la sociabilité en ayant un chien — sans mentionner les nombreuses occasions de jeux et d’activités physiques qu’un chiot apporte à un enfant. Les auteurs de l’étude ont ajouté qu’avoir un chien pourrait aider les enfants à surmonter l’anxiété sociale ou la peur de la séparation. On dit donc merci au plus fidèle ami de l’homme.
Alors aujourd’hui, le point va aux adeptes des chiens. Mais on peut au moins se mettre d’accord sur les bienfaits de la zoothérapie.

More from Trends