Courir avec un rhume : fausse bonne idée ?

On entend parler du Covid-19, mais ce n'est pas sans oublier le rhume ! Alors certes, difficile de faire la distinction sur la base de simple symptômes qui peuvent parfois être similaire. Et bien sûr on ne saurait trop vous conseiller de faire un test en cas de nez qui coule un peu trop.
Mais si vous avez bien un rhume en ce début d'année, ce n'est certainement pas une raison pour dire adieu à vos résolutions de remise en forme ! Si vous ête motivé.e pour un suivre de manière assidue un challenge de sport et que vous avez déjà essayé de faire du sport avec un rhume, vous savez que ce n'est pas souvent un grand succès et pas non plus très confortable. Mais la véritable question est :
Publicité

Courir avec un rhume est-il mauvais pour la santé ?

Autrement dit, est-ce que vous pouvez faire de votre rhume un alibi pour ne pas aller faire votre jogging hebdomadaire ? Pas toujours. « Tout dépend de vos symptômes » nous dit le docteur Anthony Hackney, professeur en nutrition et physiologie aux Etats-Unis.
Première règle : ne jamais courir avec de la fièvre, ce qui est plutôt courant au début d'un rhume, d'une grippe ou d'une angine. Autre règle : ne pas courir lorsque votre rhume vous affecte au niveau de la poitrine. Autrement dit, tant que vous ne toussez pas et n'avez pas de difficultés respiratoires, vous pouvez toujours essayer de faire un peu de sport. Par contre, « si vous courrez alors que votre poitrine est congestionnée, vous risquez d'avoir du mal à inspirer et expirer convenablement, ce qui est totalement contre-productif. » Vous prenez aussi le risque de réduire l'apport en oxygène dans votre sang, ce qui vous rendra d'autant plus fatigué·e. Or, plus vous êtes fatigué·e, moins votre corps est à même de combattre la maladie.
Dr. Anthony Hackney explique également que vous risquez de développer une immunodépression transitoire, surtout si l'effort est intense. Autrement dit, vous risquez d'affaiblir votre système immunitaire sur plusieurs jours, alors que vous avez justement besoin de reprendre des forces pour combattre votre rhume. « Lorsqu'on souffre d'immunodépression, on a plus de chances d'attraper des maladies contre lesquelles le corps sait normalement bien se défendre. » Bonjour le cercle vicieux.
Si vous tenez vraiment à faire du sport avec un rhume, tâchez de ne pas placer la barre trop haut, en courant par exemple moins longtemps ou plus doucement. D'autant que tous les médecins sont formels : le sport n'aide pas à guérir un rhume.
Conclusion : autant rester au chaud à la maison, vous avez notre bénédiction.

More from Wellness