L’importance de la première basket mains libres de Nike pour les handicapé·e·s

La semaine dernière, Nike a annoncé la sortie de sa toute première basket mains libres, appelée GO FlyEase. Disponible en trois coloris, ce style est une avancée de la série FlyEase de la marque, qui a été conçue à l'origine pour améliorer la vie des athlètes handicapés, en utilisant des fermetures éclair et des sangles plutôt que des lacets. Le communiqué va encore plus loin, avec une technologie qui permet aux consommat·eur·rice·s de chausser leurs chaussures sans ajustement ni quelconque fermeture.
Comme les premières FlyEase, les baskets GO FlyEase ont été conçues pour être faciles à enfiler et facile à enlever pour toute personne à mobilité réduite. "D'habitude, je passe tellement de temps à me chausser", a déclaré Beatrice "Bebe" Vio - escrimeuse et gagnante des Jeux paralympiques, qui se déplace en utilisant des prothèses de jambes - dans un communiqué de presse. (Vio a testé la chaussure pour Nike). "Avec les GO FlyEase de Nike, je n'ai plus qu'à mettre les pieds dedans et sauter dessus. Ces chaussures sont une vraie innovation, non seulement pour les athlètes handicapés, mais aussi pour tous dans la vie quotidienne".
Publicité
Mais alors que les baskets mains libres GO FlyEase semblent être un changement positif pour les personnes handicapées, beaucoup ont supposé que la basket n'était rien d'autre qu'une alternative confortable aux chaussures traditionnelles à lacets. Plutôt que d'être innovant, les utilisat·eur·rice·s de Twitter ont qualifié le design de "feignant" et "bizarre". À leur tour, celles et ceux qui ont reconnu que les chaussures GO FlyEase pouvaient avoir un impact positif sur la vie de nombreuses personnes l'ont défendu.
"Avant de critiquer le modèle GO FlyEase de Nike pour sa 'feignantise', réfléchissez plutôt à l'accessibilité et les avantages qu'elle pourrait apporter aux personnes handicapées", a tweeté I'm Not Wearing Pants. D'autres l'ont également rejointe, expliquant pourquoi ils pensent que les baskets GO FlyEase sont innovantes tout en racontant des histoires personnelles sur des personnes qui pourraient bénéficier de chaussures mains libres. "J'ai un membre de ma famille qui a eu un grave accident de voiture", a tweeté Buckaroo Vito. "Son degré de mobilité est si mauvais que sa partenaire doit lacer ses chaussures pour lui. Ces chaussures, si Nike offre un large choix de style, seraient parfaites pour lui !" En peu de temps, le post de I'm Not Wearing Pants comptait plus de 199 000 likes et plus de 39 000 retweets, dont la plupart reflétaient le même sentiment.
Comme certain·e·s l'ont également souligné, le style de la basket est une amélioration significative par rapport aux options très limitées que de nombreuses personnes handicapées doivent choisir. "Mon fils a eu un accident vasculaire cérébral avant sa naissance et il ne peut utiliser pleinement qu'une seule main. Il ne peut pas lacer de chaussures et ne peut donc porter que des chaussures faciles à enfiler. En général, il a le choix entre des bottes qui ne lui vont pas bien, ou des chaussures à scratch de grand-père", a écrit Noah Tallpvp. Les baskets GO FlyEase, quant à elles, sont disponibles en trois couleurs - blanc, noir et multicolore - et sont légères. Mis à part les lacets, de l'extérieur, elles ne sont pas différentes des baskets Nike standard.
Publicité
Alors que la ligne a été initialement conçue pour les athlètes handicapés, c'est maintenant devenu une chaussure que Nike encourage tout le monde à porter. "Le concept original de la chaussure était de mieux soutenir nos athlètes handicapés, mais nous avons rapidement constaté, tout au long du processus, que la chaussure était vraiment universelle", a déclaré un designer dans une vidéo "Behind The Design" que Nike a partagée avec le communiqué de presse.
S'il peut sembler qu'ouvrir ce design à tou·s·tes empêcherait peut-être les personnes qui en ont le plus besoin d'y accéder, selon Stephanie Thomas, fondatrice de la plateforme de stylisme de mode pour handicapés Cur8able, ce n'est pas le cas. En fait, c'est ce que l'industrie de la mode doit faire pour que les styles pour handicapés soient largement adoptés et disponibles. "Il faudra une adoption généralisée pour que l'adaptive fashion (autrement dit la mode 'adaptative') arrive là où elle doit être", dit-elle à Refinery29 , en attribuant ce concept à sa co-auteure Katherine Annett-Hitchcock. En d'autres termes, en rendant les baskets GO FlyEase non seulement attrayantes pour les personnes handicapées, mais aussi pour toute personne à la recherche d'une basket facile à porter, il est d'autant plus probable que les marques commenceront à penser à des vêtements et des chaussures adaptatifs pour chaque collection, et pas seulement pour celles destinées aux personnes handicapées.
Des marques comme Tommy Hilfiger - qui a d'abord lancé des vêtements adaptés pour enfants handicapés en 2016 dans le cadre d'une collaboration avec Runway of Dreams, avant de dévoiler une ligne complète de vêtements et d'accessoires, intitulée Tommy Adaptive, en 2018 - et Zappos - qui a lancé Zappos Adaptive en 2017 pour offrir aux acheteurs des options de chaussures à la mode et fonctionnelles - ont déjà intégré la mode adaptative dans leurs offres. Mais la participation d'un géant international comme Nike - qui compte plus de 131 millions de followers pour seulement un des ces comptes Instagram - peut avoir un impact sérieux sur le mouvement de la mode adaptative, avec, espérons-le, encore plus de créations en cours et d'autres marques qui suivront. 
Les baskets GO FlyEase devraient coûter autour de 100 euros et seront mises en vente le 15 février sur invitation à certains membres Nike. Selon un tweet de Nike Service, la paire sera disponible pour tou·s·tes plus largement dans les mois à venir.
Refinery29 a contacté Nike pour obtenir un commentaire sur les détails de cette invitation et mettra à jour cet article dès que nous aurons plus d'informations.

More from Fashion