Oui, même Rihanna a des problèmes de peau (et n’a pas honte de le dire)

Photo: Jamie McCarthy/Getty Images for The New School.
On pourrait raisonnablement supposer que les célébrités sont épargnées par les problèmes de peau. Après tout, ce sont des personnes qui ont accès aux meilleurs dermatologues du monde, près à se déplacer chez eux sur un coup de fil, qui ont des lits LED hors de prix installés dans leurs très luxueuses chambres à coucher et à qui on envoie chaque jour des échantillons gratuits des meilleurs cosmétiques disponibles sur le marché.
Mais Rihanna veut que tout le monde sache que personne n'est épargné par l'acné et les problèmes de peau - pas même la musicienne la mieux payée du monde. À l'occasion du lancement de Fenty Skin, sa nouvelle marque beauté dédiée au soin de la peau, la fondatrice de la marque a évoqué sa relation tumultueuse avec sa peau. "Que ce soit l'acné quand j'étais adolescente, puis les traitements contre l'acné qui ont laissé des taches sur ma peau et l'ont dépouillé de toutes les bonnes choses qu'elle contenait, ça n'a pas été facile de retrouver la peau que j'ai maintenant", a-t-elle déclaré hier à un petit groupe de rédacteur·rices beauté lors d'une conférence de presse virtuelle. 
Publicité
Une autre dure leçon que Riri a apprise au cours de son périple ? L'importance d'une bonne protection solaire, contrairement aux mythes tenace qu'elle a assimilés en grandissant à la Barbade. "On s'est toujours dit que la crème solaire était un truc de touriste", a-t-elle déclaré. "J'ai appris à mes dépens que c'était faux, parce qu'avec le temps, le soleil est devenu de plus en plus nocif pour ma peau. J'ai commencé à souffrir d'hyperpigmentation sur certaines zones". Rihanna a admis qu'elle avait longuement adhéré à la croyance de longue date selon laquelle les Noir·es n'ont pas besoin de porter de FPS, un mythe qu'elle espère briser avec ses soins de la peau. "En tant que femme de couleur, je suis ici pour vous dire que c'est faux. On en a besoin", affirme-t-elle.
Rihanna s’est inspirée de son expérience personnelle pour les formulations de sa ligne de produits pour la peau lancée aujourd'hui : Fenty Skin Total Cleans'r Remove-It-All Cleanser, Fat Water Pore-Refining Toner Serum, et Hydra Vizor Invisible Moisturizer Broad Spectrum SPF 30 Sunscreen. De la création d'un écran solaire qui ne laisse pas de traces blanches sur la peau - un problème commun à la plupart des formules du marché - à l'utilisation d'ingrédients locaux comme la cerise de la Barbade, chaque aspect de la gamme est profondément réfléchi et significatif pour la star.
Publicité
Prenez la cerise de la Barbade, également appelée cerise de Bajan : si elle sert d'agent clarifiant dans le sérum tonifiant, elle représente pour Rihanna son enfance et ses racines culturelles. "C'est un fruit que je piquais dans les arbres des voisins quand j'étais petite", se souvient-elle. "Le cousin de ma mère avait un cerisier de Bajan dans son jardin. Nous avions l'habitude de courir devant les chiens pour en ramasser... J'adorais ça. J'ai commencé à en découvrir les bienfaits en vieillissant."
La businesswoman a compris que prendre soin de sa peau était un parcours continuel, et que même avec une routine bien rodée, on peut toujours se retrouver confronté à des difficultés imprévisibles, comme par exemple une pandémie mondiale. "C'était dur au début", dit Rihanna, en référence au confinement. " [Ma peau] n'avait pas l'habitude d'être à la maison si longtemps. Au bout d'un moment, je me suis habituée à prendre soin de ma peau tous les jours... Elle s'est énormément améliorée". 
Rihanna espère qu'en abordant ses problèmes de peau publiquement, elle aidera de nombreuses personnes à réaliser qu'elles ne sont pas seules. "Cela signifie simplement que vous êtes humain. J'ai connu différents problèmes de peau à différents moments de ma vie", dit-elle. "Il faut apprendre à les gérer, même s’il est difficile de s'y retrouver et de comprendre ce qui est bon pour vous." C'est ce constat qui l'a incitée à lancer une routine simple composée de trois produits seulement, sur un marché aussi saturé qu'impressionnant. Je déteste quand j'arrive au comptoir, et je me dis : " Ça veut dire quoi, platinium ? Ca rend vraiment le produit meilleur ? C'est tellement déroutant. Il y a tellement d’options. Mon but est de rendre le processus le plus simple et efficace possible".
En définitive, Rihanna s'est efforcée de créer une gamme de produits simple qui permet à chacun·e d’afficher sa plus belle peau, et de poursuivre sa mission en faveur d'une plus grande représentation et d'une meilleure inclusion dans l'industrie de la beauté - même si elle affirme que pour elle, c'est une évidence, et non une case à cocher. "Lorsque nous avons lancé notre premier produit, je ne pensais pas que ça aurait un tel impact sur l'industrie de la beauté, parce que c'était une évidence pour moi d'aller dans cette direction", explique Rihanna. "Ça n'a pas changé avec tout ce que je fais, que ce soit des vêtements, de la lingerie... ou des soins de la peau. Mon objectif est toujours d'inclure toutes les femmes".

More from Celebs & Influencers