5 conseils pour mettre du fun dans vos finances

Photographed by Megan Madden.
Est-ce que c'est moi ou le mot "budget" ressemble un peu à une retranscription phonétique du dialogue de Jabba le Hut dans Le Retour du Jedi ?
C'est d'ailleurs en partie ce qui m'a si lontemps détournée de mes finances personelles : établir un budget, pour moi, était synonyme de torture (et j'exagère à peine). Heureusement, j'ai trouvé quelques astuces pour rendre cette tâche moins pénible, et ces astuces m'ont permis de rembourser pas moins de 50 000 $ (42 210 €) de dettes.
Je tiens à préciser une chose : établir un budget n'est en aucun cas une alternative aux changements systémiques nécessaires pour aider les personnes marginalisées qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Je parle notamment de la nécessité de garantir des salaires convenables, un accès équitable au crédit et le démantèlement général de notre système capitaliste discriminatoire. 
Publicité
En gardant tout ça à l'esprit, budgétiser est un bon moyen pour nous de nous en sortir dans ce système. Même si les conseillers financiers (moi y compris) on tendance à répéter le mot budget en boucle comme des GIF humains, le mot lui-même ne respire pas exactement la joie, pas vrai ? Figurez-vous qu'il existe quelques astuces toutes simples qui peuvent rendre la tenue d'un budget bien plus agréable.
DashDividers_1_500x100
Donnez des petits noms à votre argent.
Cette seule découverte a complètement changé ma façon de penser à l'argent. Dans les paramètres de votre compte en ligne, certaines banques offrent la possibilité de donner un nom à vos comptes bancaires. Le nom que vous voulez. Comme pour un animal de compagnie.
En donnant à mes comptes d'épargne des noms comme "Bouée de sauvetage", "Trucs d'adulte" ou "Vacances OKLM", non seulement ça m’aide à garder mes finances organisées, mais je crée dans la foulée un lien personnel avec mon argent, sachant que j'ai baptisé chaque catégorie pour correspondre à une partie de ma vie.
Je marque aussi clairement avec un feutre chacune de mes cartes bancaires avec son utilisation spécifique. Quand je lis "HEY. FACTURES UNIQUEMENT" sur ma carte, ça m'empêche de craquer tout l'argent de mon loyer le premier jour des soldes. 
D'un autre côté, sortir ma carte "PARCE QUE YOLO VAUT BIEN’" est un excellent moyen de briser la glace dans un bar. 
DashDividers_1_500x100
Instaurez un rituel Bae Day.
Faites de la place sur votre Google Agenda pour votre nouveau rendez-vous préféré : le "Bae Day". Au cours de cette heure privilégiée, vous prendrez le temps d'ouvrir vos comptes bancaires et de distribuer votre argent selon vos besoins pour les deux semaines à venir. C'est une version moderne du système des enveloppes. Pourquoi Bae ? Avant de servir à désigner un être cher, Bae est un acronyme pour Before Anything Else (avant toute autre chose) - et idéalement, ce rendez-vous tombera le jour où vous recevez votre salaire, ou avant que toute autre chose ne s'attaque à votre argent. 
Publicité
Consacrez une heure de votre temps au "Bae Day", une fois toutes les deux semaines. C’est un moment précieux et il faut lui accorder la même importance qu’un rendez-vous chez le médecin. Le mieux reste de prévoir cela pour le début de semaine, afin de ne pas crouler sous le travail et de ne pas être tenté·e de le zapper. 
La véritable astuce pour vous tenir à votre Bae Day ? Pensez aux rituels self-care les plus fun pour lesquels vous n'avez jamais le temps : vous aimeriez qu'il y ait de la place dans votre vie pour un masque au charbon ou prendre le temps de danser en culotte dans votre salon ? C’est votre chance de vous y mettre. Assurez-vous de planifier ces activités avant, pendant ou après votre session de budgétisation.
Par exemple, j'ai une cliente qui se maquille et qui enfile sa plus belle tenue avant son rituel "Bae Day". J'ai une autre cliente qui passe ma playlist Money Motivation sur Spotify et ponctue chaque transfert d’une petite danse. Aucune des deux n'a manqué un seul Bae Day jusqu'à présent.
Même si faire votre budget ne vous enchante pas au début, vous commencerez à considérer ce moment comme une forme de self-care (et l'argent, c'est du self-care !). 
DashDividers_1_500x100
Trouvez vous un·e "Money Date"
L'un des éléments les plus importants pour instaurer de nouvelles habitudes est la responsabilisation, c'est-à-dire la présence d'une personne qui vous aide à ne pas céder à la tentation. C'est pourquoi vous devez recruter un·e partenaire d'argent dès que possible.
Publicité
Cette personne devra s’assurer que vous restiez sur le droit chemin pour tout ce qui concerne vos finances personnelles, et les termes de la relation dépendent entièrement de vous. Vous pouvez décider de vous appeler mutuellement avant chaque "Bae Day" pour vous assurer que la personne ne se débine pas ; vous pouvez accepter d'être la personne à contacter par texto en cas d'urgence si elle est tentée de valider un panier Amazon. 
Ce·tte partenaire devra remplir deux critères très importants : il doit s'agir d'une personne dont les objectifs financiers sont similaires aux vôtres - peut-être travaillez-vous tous les deux à plein temps mais tentez de réduire vos frais au maximum pour solder un prêt étudiant - et il doit s'agir d'une personne dont vous n’êtes pas trop proches.
Un·e meilleur·e ami·e ou un membre de la famille pourrait vous laisser passer trop d’écarts, alors recherchez des ami·es sans trop de lien de proximité. Il vous faut quelqu'un d'assez proche pour que vous puissiez être amical, mais d'assez peu familier pour que vous ressentiez une légère pression à garder le focus.
DashDividers_1_500x100
Exprimez vos talents d'artiste.
Un poster d'épargne ou de remboursement de dettes est un moyen très simple mais efficace de faire un suivi visuel de vos objectifs financiers. Mon binôme et moi étions tellement heureuses de voir nos posters se remplir de couleur quand on remboursait nos prêts étudiants. Le but est de colorier l'affiche petit à petit, à mesure que vous épargnez ou que vous remboursez - c’est un peu un ASMR pour vos finances.
Publicité
Vous pouvez opter pour un bon vieux thermomètre géant, et le remplir par tranches de cent euros au fur et à mesure que vous remboursez vos dettes. Ou vous pouvez faire du sur mesure, comme moi : j'ai attrapé le panneau rose qui trainait chez moi sur lequel j'ai écrit "BYE FELICIA" en lettres bulles géantes, et je le coloriais un peu à chaque paiement. Si vous n’avez pas l’âme d’un·e artiste, vous pouvez toujours vous en remettre à internet pour trouver des posters tout faits que vous pouvez remplir en fonction de vos objectifs financiers personnels. On en trouve à la pelle sur Etsy - ou vous procurer des imprimés gratuits de créateurs comme sur DebtFreeCharts.com. Mon préféré ? Le poster "Game of Loans". Adjugé vendu.
DashDividers_1_500x100
Créez un budget pour *insérer votre péché mignon*.
L'une des premières choses que me disent les client·e·s qui décident d’établir un budget est : "J’imagine que je vais devoir faire une croix sur ces salades hors de prix, hein ?" Ce n’est pas parce qu’on établit un budget qu’il faut le mettre notre argent au régime strict. Un budget bien établi peut prévoir de la place pour un restau, une nouvelle paire de chaussures ou tout autre produit pour lequel vous avez habituellement honte de dépenser. Alors, on oublie la honte une seconde et on se demande plutôt : Comment répartir mon budget de manière à laisser une petite place à mes salades ?
Dans un budget base zéro - mon préféré - chaque euro de votre salaire doit avoir un usage spécifique, même si cet usage est considéré comme "fun". L'important, c'est que votre salaire couvre d'abord les besoins fondamentaux, c'est-à-dire vos factures récurrentes, le paiement de vos dettes, vos frais de subsistance et votre épargne. 
Publicité
Une fois que vous aurez couvert les bases, s'il vous reste de l'argent, vous pouvez tout à fait l’investir dans un budget salade. Vous pouvez définir un montant fixe de votre salaire (pour chaque tranche de 1 000 €, je place 30 € dans le budget "Salades"), ou si votre salaire à tendance à varier, vous pouvez opter pour un pourcentage (pour chaque salaire, je place 5 % dans le budget "Salades"). L'important est de suivre comment le budget évolue.
Et c'est d'ailleurs là-dessus que tout va se jouer : faites le point lors du prochain salaire. Comment vous êtes-vous débrouillé·e ? Est-ce que ça s'est joué serré dès le milieu de mois ? Pouvez-vous mieux faire le mois prochain ? Vous faut-il plus d'argent dans une catégorie ? Et les salades (ou toute autre dépense) valent-elles la peine de ponctionner une autre partie de votre budget ?
Si vous appliquez ce genre d'attitude - et que vous vous posez régulièrement des questions telles que Quels sont mes besoins réels ? Est-ce qu’il faut que j'investisse plus dans une catégorie ? Moins ailleurs ? - vous reprendrez vite le contrôle de votre budget.
Je m'appelle Berna Anat. Je suis une it-woman de la finance. C'est ma façon inventée de dire que je crée des trucs sur Internet pour apprendre aux gens à mieux gérer leur argent. Je suis Américaine d'origine philippine, productrice, et j'ai les cheveux bouclés. Pour finir, j’appartiens à la maison "Poufsouffle".

More from Work & Money