Comment préparer (& réussir) un entretien d’embauche par téléphone ?

hair u0026 makeup by Andi Yancey; produced by Julie Borowsky; modeled by Lao J; produced by Lorenna Gomez-Sanchez; photographed by Megan Madden; styled by Michelle Li.
Avant la pandémie, la plupart des entretiens d'embauche se déroulaient en personne. C'était, bien sûr, déjà assez gênant. Entre l'inquiétude de savoir si vous avez quelque chose dans le nez et vos divagations nerveuses, c'est un exercice d'anxiété sociale pour même les plus confiant·e·s d'entre nous.
Aujourd'hui, en raison de la pandémie, nous sommes plus nombreu·ses·x que jamais à chercher un emploi. Mais nous ne serons pas toujours en mesure d'avoir ces entretiens en personne. Oh non. La plupart des entretiens se dérouleront sur Zoom, mais quelques-uns se feront sur le gadget de communication le plus détesté des millennials : le téléphone.
Publicité
Vous êtes assis·e quelque part, nerveu·se·x, le téléphone à la main, attendant qu'il sonne. Vous avez peut-être passé une éternité à trouver un endroit calme avec un bon service, ou à vérifier trois fois que votre téléphone n'était pas accidentellement en mode silencieux. Puis, finalement, il sonne.
Regardons les choses en face : les entretiens téléphoniques peuvent être très gênants. Alors que les entretiens en personne vous donnent l'occasion de vous connecter (vous savez, comme un véritable être humain) avec la personne que vous rencontrez, les entretiens téléphoniques manquent souvent de nuances et de signaux de communication non verbaux.
Ces types d'entretiens peuvent également déterminer si vous êtes un·e candidat·e idéal·e ou non. Souvent, les présélections téléphoniques constituent le premier obstacle d'un processus de candidature, et ces courts échanges téléphoniques sont donc déterminants. Alors comment s'assurer que vous ne ferez pas tout rater ?
Nous avons parlé avec Ariel Lopez, ancienne recruteuse, coach de carrière et fondatrice de 2020Shift. Elle nous a expliqué comment se préparer à un entretien téléphonique, ce qu'il faut éviter et comment s'assurer de décrocher le deuxième entretien.
DashDividers_1_500x100

Quelle est la pire habitude que vous ayez vue lors d'un entretien téléphonique ?

"De loin, la pire (et la plus courante) des choses est de ne pas être préparé - ou de mentir et de dire que vous êtes préparé alors que vous ne l'êtes pas.
Certains recruteurs organisent un entretien téléphonique à l'avance, auquel cas vous n'avez aucune excuse pour ne pas être préparé. Mais si vous recevez un appel à l'improviste, ce n'est jamais une bonne idée d'inventer des choses en cours de route.
Publicité
Si vous n'êtes pas préparé, la meilleure chose à faire est de reporter le rendez-vous. Certaines personnes peuvent avoir une certaine appréhension à le faire, mais si vous recevez un appel et que vous n'êtes pas dans de bonnes conditions, je dirais : 'Merci beaucoup de m'avoir contacté, je suis super enthousiaste par cette opportunité. En revanche, je souhaiterais m'assurer que nous aurons la meilleure conversation possible. Pouvons-nous nous rappeler plus tard dans la journée ou demain ?'.
Assurez-vous de vous donner suffisamment de temps pour revoir l'offre d'emploi, la page de l'entreprise, afin d'être dans de bonnes dispositions durant l'appel. Soyez prêt - les recruteurs sont les meilleurs détecteurs de mensonges au monde, et nous savons toujours quand vous ne l'êtes pas".

Quel est le moyen de s'assurer que l'on semble réellement préparé·e ?

"Posez des questions. Cela vaut pour les entretiens téléphoniques comme pour les entretiens en personne. Les gens oublient qu'ils interrogent aussi l'entreprise. Si vous ne posez pas de questions, vous ne vous mettez pas en position de réussir.
Les recruteurs apprécient les personnes qui sont curieuses, qui résolvent les problèmes et qui posent de bonnes questions. Par exemple : 'Quel est votre plus gros challenge et comment puis-je le résoudre ?' et 'Qu'est-ce que vous n'avez pas encore réussi à trouver chez un candidat ?'.
Si vous posez une telle question, vous vous placez automatiquement dans une autre catégorie que les autres demandeurs d'emploi. De nombreux candidats se concentrent trop sur ce qu'ils peuvent en retirer et posent uniquement des questions sur le style de management, le télétravail et ce genre de choses.
Publicité
Bien que ce type de questions soit importantes, elles ne le sont pas autant pour un recruteur. La seule raison pour laquelle un poste est disponible est que l'entreprise a besoin de quelqu'un et a un vide à combler. Posez donc des questions telles que : 'Quel est le processus pour ce poste ? Depuis combien de temps cherchez-vous ? Quand puis-je venir au bureau pour vous rencontrer en personne ?'".

Qu'est-ce qui vous a le plus impressionné lors d'un entretien téléphonique ?

"Les personnes qui sont réellement bien préparées et posent de très bonnes questions.
La majorité des gens postulent en masse pour des emplois. Mais si vous ne postulez que pour trois ou cinq emplois à la fois, vous aurez plus de chances de vous souvenir des détails du poste.
Allez plus loin et lisez le blog sur la page de l'entreprise, parcourez les actualités récentes et voyez où l'on parle de la compagnie, ou passez un entretien informatif avec quelqu'un de l'entreprise et faites part de vos impressions.
Chaque fois que quelqu'un peut se présenter en entretien et dire : 'J'ai fait mes recherches et ce sont tous ces éléments qui me donnent envie de travailler ici' - c'est vraiment impressionnant".

Quel est le moyen le plus sûr d'obtenir un deuxième entretien ?

"Donnez toujours suite à un entretien téléphonique ou en personne dans les 24 heures. Il est préférable d'être bref - tout comme personne n'aime les textos de plusieurs paragraphes, n'envoyez rien de plus long que deux ou trois mini paragraphes.
Remerciez-les pour leur temps et renforcez certaines des choses qui ont été dites au téléphone. Les gens ne le font pas assez, alors que ça devrait être un automatisme. Mentionner quelque chose que le recruteur a spécifiquement dit montre également que vous avez été attentif.
C'est aussi l'occasion de rappeler rapidement les raisons pour lesquelles vous êtes bon pour le rôle et de vous assurer que vous connaissez clairement la suite des événements - ne soyez jamais la personne qui raccroche le téléphone sans parler des prochaines étapes".

More from Work & Money