Covid-19 : faut-il laver ses aliments après le supermarché ?

Le Covid-19 change la façon dont nous avons l'habitude de tout gérer, du travail aux loisirs, en passant par les produits frais et autres produits alimentaires. Avec tant d'incertitude et d'anxiété dans l'air, il est tout à fait naturel de se demander si cet avocat parfaitement mûr pourrait être une arme potentiellement mortelle. Mais quels sont les faits réels concernant la sécurité alimentaire ? Est-ce le bon moment pour devenir vegan·e, et faut-il réellement laver ses légumes à l'eau et au savon ?
Nous avons demandé l'avis des experts. Vous trouverez ci-dessous quelques bonnes pratiques utiles et des moyens de démystifier la situation.
Publicité

Dois-je laver les fruits et légumes avec du savon ?

Le débat sur le fait de donner un bain moussant à vos fruits et légumes a explosé la semaine dernière à la suite d'une vidéo virale dans laquelle un médecin de famille du Michigan disait que l'eau et le savon étaient un bon moyen de se débarrasser du Covid-19 sur les légumes, ce qui semble logique (traitez vos tomates comme vous traitez vos mains). Depuis, de nombreux experts ont réfuté cet avis, beaucoup soulignant que sur le million de cas de Covid-19 dans le monde, pas un seul ne provenait d'aliments contaminés. Toujours pas convaincu·e ?
Ok, selon l'anses : "N’utilisez surtout pas de désinfectant comme l’eau de javel ou de détergent, vous risqueriez une intoxication s’il était mal rincé. L’utilisation du vinaigre blanc pour rincer ses fruits et légumes n’est pas nécessaire." 
Jodi Koberinski, chercheuse en sécurité alimentaire à la University of Waterloo, est du même avis, notant que le liquide vaisselle est susceptible de causer plus de problèmes qu'il n'en résout, notamment des nausées, des diarrhées et des crampes. "Ce n'est pas fait et ce n'est pas sûr pour la consommation humaine", explique-t-elle.
Mais si je rince tout très bien ? Le problème est que les fruits et légumes sont poreux et peuvent absorber des produits chimiques nocifs qui ne sortiront pas même avec le rinçage le plus rigoureux.
D'accord, mais une petite diarrhée n'est-elle pas mieux que de contracter le Covid-19 ? Premièrement, personne n'a parlé d'une petite diarrhée - vous pouvez être très malade, et vos enfants aussi, si vous en avez. Deuxièmement, cette question est basée exactement sur le genre de fausse similarité que nous devons éviter en ce moment. "Techniquement, il peut être possible de contracter le Covid-19 à partir de la surface d'un fruit", explique Koberinsk, notant que ce n'est pas ce sur quoi les gens devraient se concentrer. Et aussi qu'il n'y a aucune preuve que l'eau et le savon tuent le virus Covid-19 sur les fruits et légumes de toute façon. (Idem pour le jus de citron, le bicarbonate de soude et l'eau de javel).
Publicité
En d'autres termes, il n'est pas nécessaire d'insister sur le fait que le Covid-19 se contracte par le biais des aliments. Alors, détendez-vous. Et faites de même pour vos aliments, en les lavant à l'eau froide, ce qui éliminera entre 90 et 99 % des germes et des bactéries. Pour les aliments à la peau dure (avocats, pommes de terre), vous pouvez également utiliser une brosse à récurer. Il est possible de les laver avec du savon. Il en va de même pour vos mains avant et après avoir manipulé des aliments de toute sorte.

Dois-je mettre mes courses en quarantaine avant de les apporter à l'intérieur ?

Non, il n'y a absolument aucune raison de laisser les courses dehors ou dans le garage ou dans la voiture, malgré ce que vous avez pu lire sur cette fontaine de désinformation connue sous le nom d'Internet. "Ce n'est absolument pas une bonne idée", déclare Koberinski. Et, en fait, les risques potentiels de négliger les bonnes pratiques en matière de réfrigération (c'est-à-dire de mettre au frigo des choses qui doivent l'être) rendent ce comportement non seulement excessif mais dangereux.
"Il est vraiment important de ne pas oublier la sécurité alimentaire de base", souligne Koberinski. "Parce que les bonnes pratiques n'ont en fait pas beaucoup changé. Et aussi parce que tout type de maladie peut affaiblir la capacité du corps à résister à une maladie vraiment virulente".
Apportez vos courses à l'intérieur quand vous rentrez du magasin, dit-elle. Placez vos sacs et déchargez-les sur une surface que vous pouvez essuyer - avec un spray nettoyant à base d'alcool - une fois que tout est rangé.
Publicité

Dois-je aussi désinfecter tous les emballages du supermarché ?

La paranoïa autour des emballages s'est accentuée le mois dernier après qu'une nouvelle étude a montré que le virus Covid-19 peut survivre plus longtemps sur certaines surfaces (24 heures sur le carton, jusqu'à trois jours sur le plastique et l'acier inoxydable). Vous pouvez donc envisager le scénario hypothétique où un acheteur infecté a contaminé votre boîte de Chocapic et vous en servir pour justifier la désinfection de chaque emballage qui dépasse le seuil de votre porte.
Ou alors, vous pouvez simplifier en vous lavant les mains et les surfaces avant et après avoir mangé. Si ça ne vous semble pas suffisant, Koberinski suggère de jeter les emballages plutôt que de les désinfecter. Beaucoup de produits alimentaires (comme les céréales et les crackers) sont emballés dans un sachet. D'autres peuvent être conservés dans des Tupperware. De cette façon, vous vous sentez protégé sans gaspiller vos précieux produits de nettoyage, explique Koberinski.

Et si on utilisait une lampe UV pour tuer le virus sur les produits alimentaires ? Ça éviterait de gaspiller les produits de nettoyage.

Les lampes UV ne fonctionnent pas non plus. En résumé, parce que le niveau d'UV nécessaire pour tuer le Covid-19 est extrêmement dangereux.  

Est-ce le bon moment pour devenir végétarien ? J'ai entendu dire que la viande était particulièrement un risque.

Il existe de nombreuses raisons d'envisager un régime alimentaire à base de plantes, mais celle du Covid-19 n'en fait pas partie. Les inquiétudes particulières concernant la viande peuvent venir du fait que l'on pense que le virus provient d'animaux. Mais en ce qui concerne la sécurité alimentaire, il y a zéro restriction. "Faire cuire la viande à la température recommandée est la règle, comme toujours", explique Koberinski.
Publicité

Faut-il réchauffer les plats livrés pour s'assurer qu'ils sont exempts du coronavirus ?

Il est évident que vous devez faire attention à tous les aliments qui entrent chez vous. Si vous ne vous sentez pas à l'aise en ce qui concerne les pratiques de sécurité alimentaire d'un restaurant en particulier, vous pouvez peut-être vous contenter de cuisiner chez vous, puisque le réchauffage répété n'est pas une pratique sure non plus.

Être particulièrement prudent·e pose-t-il un problème ?

Si vous entendez par là un renforcement des mesures de sécurité, alors non. De toute évidence, les gens ont toutes les raisons d'avoir peur et comme le supermarché est pratiquement le seul endroit où tout le monde est autorisé à aller de nos jours (aussi rarement que possible), les inquiétudes concernant la sécurité alimentaire sont un sujet dont nous parlons tou·te·s. C'est une bonne chose, et si le Covid-19 nous amène à réfléchir plus sérieusement à la sécurité alimentaire à long terme, c'est bien aussi, déclare Koberinski. Mais elle précise aussi : "Nous ne voulons pas que tout le monde devienne une version caricaturale d'un germaphobe ou qu'il débourse de grosses sommes d'argent pour de faux remèdes miracles". La sécurité est importante, mais les faits le sont tout autant. 

More from Wellness