Peut-on avoir des rapports sexuels avec une infection urinaire ?

Photographie : Lula Hyers.
Lorsqu’on souffre d’une infection urinaire, que l'on a l'impression d'avoir l'urètre couvert de fourmis rouges et que la salle de bains est devenue votre résidence secondaire, il peut être difficile de s'armer de patience. Heureusement, avec des antibiotiques et beaucoup d'hydratation, votre rythme urinaire et votre vie sexuelle devraient vite se rétablir.
Mais est-il possible de retrouver une activité sexuelle une fois que vous avez commencé à prendre des antibiotiques pour traiter votre infection urinaire ? Ce n'est pas conseillé, mais cela ne va probablement pas vous tuer, affirme le docteur Doreen Chung, spécialiste en urologie féminine au NewYork-Presbyterian/Columbia University Medical Center. Considérez la cause première de l'infection urinaire : selon le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases, les bactéries qui se trouvent normalement dans les intestins se retrouvent dans les voies urinaires par l'urètre. Lorsque vous avez des rapports sexuels, les bactéries peuvent être poussées près de votre urètre et, à moins que vous n'uriniez ensuite, elles peuvent provoquer une infection urinaire. Vous pouvez donc imaginer comment le fait d'avoir des rapports sexuels alors que vous souffrez déjà d'une infection urinaire peut interrompre ou retarder votre rétablissement.
Publicité
Il est intéressant de noter que certaines études montrent que le fait d'avoir des rapports sexuels rend certaines personnes ayant un vagin plus susceptibles de contracter des infections urinaires, explique le Dr Chung. "En d'autres termes, quelque chose dans le fait d'avoir des rapports sexuels, pour ces personnes, permet aux bactéries de pénétrer plus facilement dans la vessie", dit-elle. "Si vous êtes l'une de ces personnes, même si vous êtes sous traitement antibiotique, il est possible de contracter une deuxième infection durant le traitement". Et cumuler deux infections urinaires impliquerait des symptômes encore plus graves qu'avec une seule, dit-elle.
Sans compter que si vous présentez les symptômes classiques d'une infection urinaire, comme des mictions fréquentes et brûlantes, les rapports sexuels seront probablement très inconfortables voire douloureux, ajoute le Dr Chung. "Il est donc préférable d'attendre que votre infection urinaire ait été complètement traitée, d'avoir terminé le traitement antibiotique complet et de ne plus avoir de symptômes", ajoute-t-elle. S'il est trop tard et que vous avez déjà eu des rapports sexuels avec une infection urinaire, le Dr Chung suggère de boire beaucoup de liquide et d'essayer d'uriner immédiatement après un rapport sexuel pour éviter que cela ne se reproduise. Il est également conseillé de faire savoir à votre médecin que vous avez eu des rapports sexuels alors que vous aviez une infection, au cas où il aurait d'autres suggestions de traitement.
La bonne nouvelle est que les infections urinaires sont généralement dues à des rapports sexuels avec pénétration, dit le Dr Chung. Donc, en théorie, les rapports sexuels sans pénétration sont une option plus sûre quand on souffre d'une infection urinaire, dit-elle. Vous pouvez profiter du temps passé à traiter votre infection pour expérimenter la masturbation en couple, explorer vos autres zones érogènes ou essayer une autre technique de sexe oral avec votre partenaire. Vous serez peut-être momentanément frustré·e, mais cela vaut vraiment la peine d'élargir vos horizons - et d'éviter une double infection urinaire par la même occasion.

More from Sex & Relationships