Paperclipping : encore une pratique de drague peu recommandable

Photo: Getty Images.

Du ghosting  à l’orbiting en passant par le zombie-ing, on a parfois l'impression qu’il faudrait créer un dictionnaire complet des mots décrivant les dernières tendances en matière de séduction. Alors prévenez Larousse, car qu'il y a un nouveau terme à connaitre : le paperclipping (soit trombone en français).

On ne parle pas ici de ces accessoires très pratiques qu'on peut trouver sur les bureaux, mais d'un trombone en particulier que les millennials connaissent très bien : Clippy, l’assistant virtuel de Microsoft Word. Vous savez ce petit trombone qui apparaissait inopinément pour vous demander si vous aviez besoin d'écrire une lettre ou de formater un CV. Microsoft a mis Clippy à la retraite en 2007, mais il vit encore dans nos mèmes et nos souvenirs.

Publicité

Je sais ce que vous vous demandez : qu'est-ce que Clippy a à voir avec les rencontres en ligne ? Cet été, l'illustratrice Samantha Rothenberg a utilisé l'icône tristement célèbre comme visuel pour illustrer un certain type de comportement. Dans une publication sur son compte Instagram, Violet Claire, montre Clippy exprimant ces sentiments trop familiers.

« Parfois, je surgis de nul part sans raison aucune», annonce Clippy dans l'illustration. « La vérité, c'est que je suis brisé, instable et que je ne m'intéresse pas particulièrement à toi. Mais je ne veux pas que tu oublies que j'existe. »

Il n’aura pas fallu longtemps à la publication de Rothenberg pour devenir virale, et ce nouveau phénomène a été couvert par le New York Post, Glamour, NBC et bien d’autres.

« Pour moi, le paperclipping, c'est quand une personne tente de vous garder sous la main et si elle a l’impression que vous prenez de la distance, alors elle va faire un pas vers vous — non pas pour essayer de vous voir ou faire avancer les choses — mais pour rallumer la flamme et s'assurer que vous restez une option », explique M. Rothenberg à Refinery29. « C'est une pratique très courante, et il y a quelque chose d'encourageant à donner un nom à ce phénomène — maintenant, plutôt que de laisser un paperclipper vous donner de faux espoirs, vous pouvez l’identifier, lui coller son étiquette et passer à autre chose. »

Publicité

Si vous avez déjà tenté cette pratique sur quelqu’un : arrêtez immédiatement, nous dit Dr Seth Meyers, expert en relations chez eHarmony. « Ces personnes devraient penser davantage à ce que ressent l'autre personne », explique Dr Meyers. « Le but est de devenir plus sensible et compatissant dans vos relations. Abandonner ce comportement insensible et devenir plus sensible peut préparer le terrain pour le genre de maturité émotionnelle nécessaire s'ils ou elles veulent maintenir de bonnes relations à l'avenir. »

Et si c’est votre ex qui ressurgit inopinément de nul part ? « Bien qu'il y ait des exceptions à toutes les règles, il est recommandé d'éviter les gens qui vous ont déjà manqué de respect dans le passé », confie le Dr Meyers. « La recherche montre que l’indicateur le plus fiable du comportement futur est le comportement passé. »

Bien qu’il soit possible de simplement ignorer votre paperclippeur·se, vous pourriez décider de lui dire que vous savez ce qu'ils manigancent. « J'ai eu plusieurs personnes qui m'ont envoyé des captures d'écran d'eux en envoyant ma bande dessinée à des personnes qui essayaient de les paperclipper  », dit M. Rothenberg.

Publicité

More from Sex & Relationships