Cardi B parle de ses dépenses sans langue de bois

Si vous avez internet, vous savez probablement que Cardi B n’a pas la langue dans sa poche. Mais son franc parlé habituel a pris ces derniers temps un ton quelque peu politique.
Elle a récemment répondu à un critique conservateur, qui avait commenté son intérêt soudain pour l’activisme politique. Elle s’est également exprimée sur les raisons qui l’ont poussée à refuser de se produire au Super Bowl. Une intervention qui tombe à pic, si l’on considère la sortie de son récent titre « Money ». Cardi a choisi de répondre sur Twitter, dans une vidéo depuis supprimée, aux personnes qui critiquent les célébrités pour la façon dont elles choisissent de dépenser leur fortune.
Publicité
« Ca m’énerve quand une célébrité décide de faire quelque chose d’extravagant, quelque chose de très luxurieux et que les gens commentent en disant des trucs du type “ tu aurais pu donner ça pour la bonne cause, ” » s’est plaint Cardi B dans sa vidéo.
Ce qu'on voit, explique-t-elle, ce n'est que la partie visible de l’iceberg : « Vous saviez que pour tout ce que gagnent les artistes, les célébrités, l’IRS prélève 45 % ? Ça veut dire que si on veut dépenser 500 000 $, il faudrait gagner un million, » explique Cardi B.
Elle a également souligné que de nombreux rappeurs, dont elle fait partie, ont des dépenses que le grand public ne voit pas. « De nombreux artistes — dont je fais partie — doivent prendre soin de toute leur famille, » dit-elle. « Et ça, ce n’est pas déductible d’impôt, car l’IRS ne considère pas que ce soit des dépenses professionnelles. »
Complex Media
Cardi rappelle qu’à ces dépenses viennent s'ajouter les frais pour l'entretien de son apparence physique. Et oui, être belle pour ses fans, ça un prix. Selon cette vidéo, les dépenses de la chanteuse se situent entre 250 000 $ (223 000 €) and 300 000 $ (267 500 €) chaque mois. « Je fais de mon mieux pour réduire ces dépenses, mais ce n’est simplement pas possible. »
Montant mis à part, la vidéo de Cardi nous rappelle que les dépenses personnelles existent…et qu'elles sont bien, personnelles.
Et bien qu’il soit toujours conseillé de donner ce que l’on peut aux œuvres caritatives, la réalité est qu’on ne connait pas toujours les tenants et les aboutissants (sauf pour les personnes qui soumettent leurs dépenses dans Money Diaries), nous ne pouvons et ne devons donc pas juger — un sentiment que Cardi B résume parfaitement : « Vous êtes qui pour dire aux autres comment dépenser l’argent qu’ils se sont cassés le cul à gagner ? »
Publicité

Plus de Travail & carrière