Ginny & Georgia : retour sur la scène de sexe inattendue de la série

Photo : Courtesy of Netflix.
Avertissement : cet article contient des spoilers sur la saison 1 de Ginny & Georgia.
"C'était bizarre", a déclaré Antonia Gentry, star de la nouvelle série Netflix Ginny & Georgia, en riant au téléphone à Refinery29. "Je suis très proche de ma mère dans la vraie vie. Mais j'ai été élevée de façon un peu plus traditionnelle. Nous ne parlions pas vraiment beaucoup de ce genre de choses". Gentry repensait aux conversations explicites que son personnage, Ginny Miller - qu'elle décrit comme une lycéenne "insécure et confuse" - a eues avec sa mère de 31 ans, Georgia Miller, une très belle femme. À la fin du septième épisode de la série, "Joyeux 16 ans, sale gosse", Ginny annonce à sa mère : "Hunter m'a fait un cunni". Hunter, joué par Mason Temple, est le tout premier petit ami de Ginny.
Publicité
Après que Georgia ait failli s'étouffer avec un beignet en raison de cette nouvelle information, la mère et la fille parlent de la vie sexuelle de l'adolescente.
Pourtant, il y a un secret intime que Ginny cache à sa mère : sa première fois, dans le premier épisode, avec son voisin Marcus (Felix Mallard). Si vous avez été surpris·e par la scène, vous n'êtes pas seul·e. Gentry a plaisanté en disant qu'elle a dû "relire deux fois" quand elle a eu le scénario de l'épisode "Pilote" concernant la scène de sexe - mais maintenant elle voit cela comme un "point culminant" de tant de désirs sous-jacents qui s'agitent dans le cerveau de Ginny.
Ginny est d'abord aussi choquée que nous de voir Marcus, un solitaire de Wellsbury High, dans sa chambre vers la fin de l'épisode "Pilote". Marcus entre par la fenêtre et interroge Ginny sur ses sentiments pour le gentil garçon populaire Hunter. Malgré les affinités amoureuses respectives (et respectées) de Ginny et Marcus, ils s'embrassent en quelques secondes. Ginny aide Marcus à enlever son tee-shirt de pyjama, avant qu'ils ne se déshabillent tous les deux et se mettent au lit. Nous assistons au début de l'acte sexuel, mais la caméra leur laisse ensuite une certaine intimité bien méritée. Ginny admet presque que c'était sa première fois, mais elle évite de dire la vérité pour avoir l'air expérimentée. À la fin de la saison, nous apprenons que Marcus n'avait pas non plus eu de relations sexuelles auparavant.
Au final, Ginny passe de l'absence de toute pensée sexuelle à sa première expérience en trois minutes environ.
Publicité
"Je ne m'attendais pas à ça. Pas du tout. Et ce n'est certainement pas quelque chose que j'aurais fait. C'est bizarre parce que Ginny est très peu sûre d'elle et qu'elle n'a pas l'habitude d'avoir toute cette attention sur elle", a déclaré Gentry à Refinery29. "Mais en même temps, elle est la fille de sa mère… Elle veut ressentir toutes ces choses. Elle veut avoir des amis, avoir un petit ami, mais elle ne sait pas encore comment. Je pense que pour elle, c'était très impulsif".
Gentry était fière de voir son personnage "foncer" sur exactement ce qu'elle veut sur le moment, ajoutant : "Bravo à elle pour ça !"
Photo : Courtesy of Netflix.
Felix Mallard et Anthonia Gentry dans Ginny et Georgia.
Alors que "Pilote" touche à sa fin, Ginny médite sur sa première expérience sexuelle, savourant le nouveau "pouvoir" qu'elle ressent en elle et sur Marcus. Depuis l'enfance, Georgia dit à Ginny qu'elle pourrait avoir ce pouvoir ou cette passion de la part d'un homme. Maintenant, elle connaît sa préférence, et ce ne sont pas les fleurs et les bonbons.
"Ginny est une romantique… Elle se lance dans le sexe en pensant qu'elle aura une chose - la passion - mais elle en tire autre chose. Et c'est la surprise - la découverte pour elle", a expliqué Genty. "Parfois, nous pensons à notre virginité et à notre sexualité comme à ces expériences illusoires. Pour certaines personnes, c'est spécial. Mais pour d'autres… ça ne l'est pas".
Ginny, à sa grande surprise, fait partie de ce dernier camp.
Cette prise de conscience prouve que sauter à pieds joints dans la sexualité - et avoir ensuite une approche pragmatique et acheter une pilule de lendemain - est tout aussi valable que le voyage planifié et affectivement attachant de Maxine (Sara Waisglass), la meilleure amie de Ginny à Wellsbury. La sexualité florissante est un spectre. "Mes expériences au lycée - c'était gênant. Je me sentais vulnérable", a déclaré Gentry. "J'ai été capable de ressentir le même genre de gêne et d'incertitude que beaucoup d'adolescents, je le sais, ressentent. J'espère qu'ils se sentent plus représentés et moins anxieux à propos de tout cela - surtout les jeunes filles".
Gentry s'empresse de souligner qu'elle n'a pas réalisé seule la prouesse, espérons-le, de l'aventure sexuelle de Ginny. La majeure partie de la saison a été dirigée par des femmes ; la nouvelle scénariste Sarah Lampert a créé la série. "C'est une histoire sur les femmes. Vous voulez avoir cette confiance et cette compréhension spontanée entre femmes qui vous permettent de croire que vous vous trouvez dans un environnement sûr lorsque vous interprétez des scènes", a expliqué Getry. "Avoir des réalisatrices derrière la caméra et devoir aussi être dans des situations aussi intimes et tendues… On avait l'impression d'y être toutes sensibles".
En fin de compte, Gentry veut que les scènes de sexe de Ginny, ainsi que les nombreuses discussions mère-fille qui s'ensuivent tout au long de la saison 1, conduisent à de meilleures relations pour tou·s·tes les adolescent·e·s qui regardent la série. "Pour les enfants et leurs parents - ou la personne qui s'occupe d'eux - qui regardent la série ensemble, j'espère que cela démystifie le fait de parler de sexe. Parce que nous sommes tous passés par là", a déclaré Gentry. "Ça n'a aucun sens pour nous de ne pas avoir ces conversations".