Dois-je me faire vacciner si j’ai déjà eu le Covid-19 ?

Photo: Bestami Bodruk/Anadolu Agency/Getty Images.
Les vaccins Moderna et Pfizer commencent (très lentement) à être disponibles à l'échelle mondiale. Si une majorité de la population attend avec impatience de pouvoir se faire vacciner, beaucoup se posent une question : Si j'ai déjà eu le Covid-19 et que je m'en suis remis·e, dois-je tout de même me faire vacciner ? 
La réponse est oui, mais il y a quelques éléments à prendre en considération, selon le Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Les deux vaccins Covid-19 disponibles devraient vous être proposés, que vous ayez eu le virus ou non, et vous n'aurez pas à passer un test d'anticorps pour vous faire vacciner. 
Publicité
En effet, si les personnes qui se sont remises du Covid-19 semblent avoir une certaine immunité contre le virus, nous ne savons toujours pas dans quelle mesure, ni combien de temps celle-ci dure, explique Saskia V. Popescu, docteur en épidémiologie des maladies infectieuses et professeur adjoint à l'université George Mason.
"Nous savons que les vaccins sont efficaces à 95 % pour prévenir l'infection par le Covid-19 et nous voulons que tout le monde en bénéficie", ajoute Nate Favini, responsable médical à Forward. "Il est important de se faire vacciner pour plusieurs raisons : pour vous protéger vous et protéger votre entourage, pour contribuer à réduire la circulation du Covid-19 dans la communauté et donc la charge qui pèse sur les services de santé et la santé publique", explique le Dr Popescu. 
Passons maintenant aux précautions à prendre. En cas de Covid-19, "il est recommandé de respecter un délai minimal de trois mois à partir du début des symptômes et de ne pas vacciner en présence de symptômes persistants", note la Haute Autorité de santé (HAS).
Selon le CDC : "Les données actuelles suggèrent que la réinfection par le virus responsable du Covid-19 est peu fréquente dans les 90 jours suivant l'infection initiale. Par conséquent, les personnes ayant contracté le virus récemment peuvent, si elles le souhaitent, retarder la vaccination jusqu'à la fin de cette période de 90 jours".
En définitive, c'est à vous de décider si vous voulez attendre ou non, mais si vous décidez d'attendre, vous devez absolument vous faire vacciner une fois que la période de 90 jours est écoulée, note le docteur Paul Pottinger, professeur spécialisé dans les maladies infectieuses à la faculté de médecine de l'université de Washington. Même si pour le moment, la campagne de vaccination est assez lente - vous ne pourrez peut-être pas recevoir le vaccin dans ce délai de 90 jours de toute façon.  
Publicité
"D'une manière générale, nous n'encourageons pas les personnes éligibles à retarder leur vaccination", indique le Dr Favini. "Il est certain que les personnes qui peuvent être plus à risque en raison de leur âge ou d'autres conditions devraient se faire vacciner, quelle que soit la date à laquelle elles ont été infectées". Le Dr Popescue est du même avis : "L'objectif est de faire vacciner tout le monde selon son groupe de priorité".
"Les données cliniques du CDC indiquent que, oui, il est préférable de se faire vacciner, et oui, il est possible de patienter un petit peu et de laisser les autres passer en premier, parce qu'ils ont certainement un degré d'anticorps ou d'immunité contre l'infection", indique le colonnel John D. Grabenstein, directeur général de Vaccine Dynamics et rédacteur en chef de la Immunisation Action Coalition. "Nous ne savons tout simplement pas dans quelle mesure celle-ci va durer. Ont-ils été atteints d'un cas "léger ou grave" ?" 
"Tout le monde devrait être vacciné, et c'est parce que nous pensons que cela donnera une immunité plus forte, plus efficace et plus longue", affirme le Dr Pottinger. "Nous essayons de vacciner les personnes les plus à risque. Si une personne a été récemment contaminée, il lui faudra probablement un mois ou deux avant de pouvoir être vaccinée, mais les personnes qui ont contracté la maladie savent à quel point cela peut être grave. Il faut se souvenir que la seule chose qui est pire que le Covid c'est plus de Covid".

More from Wellness