Lupin : les Américain·e·s sont sous le charme d’Omar Sy

Photo : Netflix
Si Lupin a pris rapidement la première place du classement Netflix en Europe, la semaine dernière, la série Netflix est devenue la première série française à figurer dans la liste du Top 10 américain du service de streaming. Et, il est facile de comprendre pourquoi. Lupin a tous les ingrédients nécessaires : un délicieux mystère, un généreux lot de vols brillamment conçus, un bon scénario et un acteur principal que l'on adore. Que demander de plus ?
Dans la série, qui contient seulement cinq épisodes, Omar Sy incarne Assane Diop, un voleur et maître du déguisement. Son art découle directement du personnage fictif d'Arsène Lupin, un gentleman voleur dont les vols ingénieux ont été documentés dans une série de livres de l'auteur Maurice Leblanc au début du 20e siècle. Après avoir appris que son père s'était suicidé suite à son emprisonnement pour un crime qu'il n'avait pas commis, Assane utilise ses talents pour venger la mort de son père et déjouer ceux qui se mettent en travers de son chemin.
Publicité
Si Omar Sy est très largement apprécié des Français·es, il n'est pas à son premier succès outre-Atlantique. Que ce soit dans X-men: Days of Future Past dans le rôle de Bishop ou dans Intouchables, il a su aussi conquérir le coeur des américain·e·s. Quoi qu'il en soit, Lupin laisse à Sy le soin de mettre à profit son spectre de talents en tant que personnage principal. Nous le voyons comme un gentleman en costume chic, un bad boy en bonnet et un intello timide à lunettes. Et, ce qui est peut-être le plus enchanteur, Sy a le don incroyable d'être à la fois un homme d'affaires et un dramaturge de haut niveau, qui en tant que personnage d'action, conserve toujours son sens de l'humour caractéristique.
Quoi qu'il en soit, il faut dire que les séries tournées en France animent souvent les passions - surtout à l'étranger. L'obsession internationale autour d'Emily In Paris de Netflix l'année dernière était en grande partie liée à la façon dont la série romançait la Ville de l'Amour, et comment elle dépeignait Paris comme un lieu plein de beauté et de possibilités - ce qui a d'ailleurs, fait beaucoup rire de nombreu·ses·x français·es. Lupin fait toujours en sorte que Paris soit belle (bon, soyons honnêtes, ce n'est pas si difficile), et fait bon usage de ses recoins excentriques et de son architecture séduisante comme base de l'histoire. Mais cette fois, la série s'attaque aussi délibérément à des aspects très réels de la France, car elle s'attaque avec art au racisme et au classisme d'une manière qui ne fait pas souvent partie de la culture pop. Et ça, ce n'est pas "Ringard(e)".

More from TV