Cette série photo nous invite dans le quotidien de personnes transgenres

Photo de Georgie Wileman
La dernière fois qu'on a vérifié sur le calendrier, nous étions en 2020. Et pourtant, pas plus tard que samedi dernier, l'auteure J.K. Rowling a trouvé judicieux de partager une série de tweets, apparemment gênée par le terme "personnes qui ont leurs règles". Ces tweets ont suscité l'indignation sur les réseaux sociaux, où il ont été jugés transphobes. Dans de nombreuses régions, les personnes transgenres sont fortement stigmatisées et doivent faire face à des discriminations et un nombre d'agressions toujours plus important. En France, une enquête publiée en 2014 estimait déjà que 85 % des personnes trans avaient été agressées au cours de leur vie.
Aux États-Unis, l'administration Trump s'est efforcée au cours des dernières années de réduire toujours plus les protections légales dont bénéficient les personnes transgenres.
En réponse à ce climat de haine, la photographe Georgie Wileman (@georgiewileman) a lancé un projet très émouvant : "To Thy Own Self Be True : Portraits Of Trans Lives In America". Dans cette série photo puissante, elle présente sept personnes transgenres, certain·es posant avec leurs proches, d'autres se tenant seul·es devant l'objectif. "Trump est en train de redéfinir les droits des personnes transgenres et de réduire leurs protections", explique Wileman dans sa démarche artistique. "Face à la déshumanisation et à la violence croissante à l'encontre des personnes transgenres, il est de plus en plus important de montrer ces individus sous leur véritable jour. Ce sont des personnes qui sont blessées par la haine croissante à l'égard de la communauté LGBTQ dans ce pays".
Elle ajoute : "Certaines personnes cis n'auront jamais d'interaction significative avec une personne trans au cours de leur vie". Selon un sondage Pew de 2017, seuls 37 % des Américains connaissent une personne transgenre. Les personnes qui connaissent ne serait-ce qu'une personne transgenre sont beaucoup plus susceptibles de soutenir les droits des personnes transgenres.
Nous avons parlé avec les sujets de Wileman de leur vie, de leur parcours et de ce que la communauté trans signifie pour eux. "Cette série est conçue pour faire tomber ces murs qui font oublier à certains que nous sommes tous dans le même bateau", ajoute Wileman. "Il est aisé de craindre ce que l'on n'arrive pas à comprendre."

More from Wellness