La vive émotion de ces mamans noires face aux derniers mots de George Floyd

Photo : Al Seib/Los Angeles Times via Getty Images.
Les derniers mots de George Floyd ont résonné dans le monde entier. On les écrit sur les banderoles qu'on apporte aux rassemblements de Black Lives Matter. Les manifestants les scandent alors qu'ils défilent pour s'opposer à la brutalité policière et au racisme systémique. 
 
Les mots sont obsédants et bouleversants : le cri d'un homme qui supplie pour sa vie, alors que la personne censée le protéger et le servir ignore ses supplications pendant près de neuf minutes, et finit par le tuer.
Un mot en particulier a trouvé un écho dans le monde entier. Dans les dernières minutes de sa vie, George Floyd a appelé sa mère, décédée il y a environ deux ans. 
 
"Maman", a-t-il crié. "Maman... Je n'en peux plus !"
 
Mardi, George Floyd était enterré aux côtés de sa mère à Pearland, TX.
Son cri résonne profondément en nous, car nous savons tou·tes ce que c'est que d'avoir besoin de sa mère - même à l'âge adulte. D'avoir besoin du réconfort et de la sécurité que seule une figure maternelle peut apporter. Et, bien sûr, ses paroles ont eu un impact particulier sur les mères noires et racisées, qui ne connaissent que trop bien la peur de savoir que leur enfant n'est pas complètement en sécurité, même face à des personnes qui sont censées le protéger.
Peu après que la vidéo du meurtre de George Floyd ait été rendue publique, un slogan a commencé à apparaître sur les affiches et les murs de la ville : Toutes les mères ont été invoquées lorsqu'il a réclamé sa maman. Et c'est vrai : les mères de toute la nation réclament justice pour Floyd, pour Breonna Taylor, pour Ahmaud Arbery et pour tou·tes les Noir·es dont la vie et les moyens de subsistance ont été mis en danger par le racisme et la violence systémiques perpétrés par des figures d'autorité. Ces personnes demandent des réformes du système judiciaire.
Nous avons demandé à trois mères noires ce qu'elles veulent que le monde sache sur la douloureuse réalité que représente la peur de voir mourir des personnes - qui ressemblent à leurs enfants.
 
Les interviews ont été condensées par souci de concision et de clarté.

More from Wellness