La ballerine est (enfin) de retour — voici nos modèles favoris

Photo Via @brittanybathgate
C'est un fait, la ballerine a su s'imposer comme la chaussure indispensable et indémodable au fil des années. Tout a commencé avec Rose Repetto, qui confectionna une paire de pointes pour son fils, le danseur Roland Petit, à Paris en 1947. Elle décida par la suite de créer sa marque de chaussures, Repetto. Mais c'est après leur apparition aux pieds de Brigitte Bardot dans Et Dieu créa la femme que la popularité de la ballerine a vraiment explosé. Plus qu'une simple chaussure pratique pour les danseurs, ce chausson confortable a été portée à l'écran et par de nombreuses ingénues Parisiennes. Elle a confirmé son statut de chaussure chic par excellence avec Audrey Hepburn, qui portait les siennes avec un pantalon cigarette et un col roulé noir dans Drôle de frimousse en 1957.
On avance jusqu’aux années 2000, époque ou les Kate Moss, Sienna Miller et co. portaient leurs ballerines avec des skinny jeans et des blouses en soie légères, et tout le monde remerciait les cieux pour cette tendance confortable qui remplaçait l'habituel talon de 12. Symbole d’un look sans effort et féminin, ce style est un peu tombé dans l’oubli quand la tendance de la basket, menée par Balenciaga, est arrivée sur le devant de la scène. Tout à coup, la ballerine n’était plus la seule option de chaussure plates et a fini au fond de nos placard pendant que d’autres styles régnaient en maitre – on pense notamment à la sandale trekking, la chaussure de randonnée et à la « dad sneaker ».
Mais aujourd’hui, on ne compte plus les célébrités qui déclinent la ballerine dans tous ses états. Alexa Chung et Adwoa Aboah portaient toutes deux une variante de la ballerine à Wimbeldon. Alexa arborait une ballerine a trois boucles argentées, alors qu’Adwoa optait pour une paire classique avec un manteau jaune pâle, un jean blanc et un t-shirt à slogan. Sur les podiums, Dries Van Noten, Thom Browne et Bottega Veneta ont présenté une pléthore de modèles, tandis que la paire monochrome blush et noir de Chanel (avec le logo CC entrelacé et des arcs hyper-féminins) reste un favoris intemporel.
Les modèles pour lesquels on craque ? L’interprétation blanche à bout carré de Aeyde, le bijou vert irisé de Martiniano et la paire à boucles de Miu Miu (et on n'est pas les seules si l'on en croit notre feed Instragram). Pour découvrir les modèles de ballerines qui vous feront danser tout l’été et une bonne parie de l'automne, c’est par ici.