Comment bien terminer une relation qui vous pèse

Photographed by Natalia Mantini.
« Prendre soin de soi » est le nouveau « connais-toi toi même ». Que ce soit passer du temps avec ses amis, dire non à une invitation pour buller seul devant Netflix, se faire plaisir ou même couper le contact avec des personnes toxiques : tout est permis tant que ça fait du bien.
Et justement, parlons-en. Faut-il vraiment arrêter de fréquenter les personnes qui nous causent du tort ? Dis comme ça, la réponse semble évidente. Mais est-ce si facile ? Comment savoir quand on a à faire à une personne toxique ? Et comment s’y prendre surtout ?
Publicité
Selon Vera Eck, thérapiste spécialisée dans les relations humaines à Los Angeles, le plus important c’est de soigner la fin. En d’autres mots, si vous envisagez réellement de couper le contact avec une personne de votre entourage, faites-le bien. Pour ce, deux options s’offrent à vous : soit vous le dites ouvertement (exemple : toi et moi, ça ne va pas le faire), soit vous ne dites rien et laissez l’autre en plan.
Surprise : pour Vera Eck, il y a des situations où le silence radio (la deuxième option donc) est tout à fait appropriée. « Je pense que couper le contact avec quelqu’un peut être tout à fait justifié et bénéfique. L’option la plus safe reste pour autant la première. Mais si vous avez déjà plusieurs fois évoqué le problème, et que vous vous trouvez en plus dans une relation abusive - que ce soit sur le plan physique, émotionnel ou financier - alors pas besoin de vous justifier et faire trainer ca en longueur. Partez aussi vite que possible. »
Mais au delà de ça, si vous ressentez simplement que la relation que vous aviez avec cette personne (qu’elle soit amoureuse, amicale ou professionnelle) a fait son temps, mieux vaut en parler. Vous êtes tout à fait en droit de ressentir le besoin de vous détacher d’une personne, mais si celle-ci dépend encore de vous d’une quelconque manière que ce soit (par exemple, parce qu’elle a des attentes envers vous), mieux vaut prendre le temps de le lui dire. C’est toujours plus respectueux que de disparaître sans un mot. Certes, ça peut être inconfortable, mais selon Eck, c’est la meilleure manière de s’y prendre.
Publicité
« Certes, vous ne devez rien à personne. Mais ce n’est pas ça la vraie question. La vraie question c’est : est-ce que vous aimeriez qu’on vous traite comme ça vous ? Voilà. Traitez les gens comme vous aimeriez qu’ils vous traitent, surtout ceux qui ne vous ont jamais manqué de respect. »
L’idée c’est de prendre le temps de terminer une relation, pour l’un comme pour l’autre, ce qui est plus sain pour les deux parties.
« S’il y a quelque chose que vous n’aimez pas chez l’autre ou dans votre relation, pas de problème, dites-le et mettez-y un terme. Mais ghoster quelqu’un est rarement la meilleure option. Pour moi, ghoster quelqu’un quand vous pourriez très bien lui expliquer le fond de votre pensée, c’est de l’immaturité. Faites ça plusieurs fois et vous verrez, vous vous rendrez vite compte que vous faites du sur-place. Vous vous empêchez de grandir en fait. Améliorez ses qualités de communication, c’est améliorer la qualité de ses relations. »

Certes, vous ne devez rien à personne. Mais ce n'est pas la question. L'idée c'est de traiter l'autre comme vous aimeriez qu'il vous traite.

Vera Eck
Si vous souhaitez terminer une relation, il peut être utile de prendre le temps de vous asseoir et de réfléchir à la conversation que vous souhaitez avoir. Que souhaiteriez-vous qu’il se passe ? Si par exemple vous vous rendez compte que vous n’avez aucune envie d’améliorer les choses, vous savez qu’il est temps pour vous de tourner la page.
« Parlez-en à l’autre, trouvez le courage d’être honnête avec l’autre. » nous dit Eck.
Pensez à toutes les fois où vous auriez souhaité que votre ex prenne le temps de terminer proprement les choses. Et même si personne n’aime les ruptures, il faut bien reconnaître qu’elles valent mieux qu’un texto sans réponse.
« C’est compréhensible de ne pas vouloir blesser l’autre, mais ça fait partie de la vie. » nous dit Eck. « Ayez le courage de prendre ce risque, même si ça veut dire blesser quelqu'un. C'est important d'apprendre à gérer ce genre de sentiments inconfortables, car on ne peut pas plaire à tout le monde. »
En résumé, il n'y a rien de mal à terminer une relation. Tout le monde a droit de vouloir de départir de tout ce qui l'alourdit. Mais ça ne veut pas dire pour autant que la fin justifie tous les moyens. Soignez votre sortie, on vous dit.
Publicité

Plus de Sexe & relations