Sexe : pour faire la chose plus souvent, sortez vos agendas !

Photographed by Natalia Mantini.
Pour certains, planifier sa vie sexuelle peut sembler anti-sexe. Mais si vous êtes en couple depuis longtemps et que vous voulez booster votre vie sexuelle (tout particulièrement si vous avez des enfants en bas âge ou si vous avez des emplois du temps chargés qui vous empêchent de batifoler sous la couette), planifier sa vie sexuelle peut vous changer la vie.
« Je suis une grande adepte de la planification. Au début beaucoup de couples ont des réticences car cela peut sembler manquer de spontanéité », explique Rachel A. Sussman, spécialiste en thérapie de couple à New-York. « Réussir à avoir des relations sexuelles de manière spontanée peut être compliqué, » confie-t-elle. « Nous avons des vies très occupés et (tout particulièrement si vous êtes en couple avec des enfants en bas âge) avoir une vie sexuelle peut devenir le parcours du combattant.
Publicité
Pour réussir à planifier sa vie sexuelle, Sussman conseille aux couples de rechercher dans leur calendrier les « créneaux de disponibilité ». « Ouvrez vos agendas et faites une petite analyse : À quelle heure rentrez-vous du travail ? Vos enfants dorment-ils souvent dans votre lit ? Disposez-vous de temps pour vous ? Vous devez définir quelles sont vos créneaux disponibles, conseille-t-elle. Par exemple, si vous avez des horaires de travail différents, mais que vous êtes tous deux disponibles le dimanche, il vous suffit de planifier l’acte à ce moment-là.
Au-delà de ces « créneaux de disponibilité », Sussman suggère de considérer le moment où votre appétit sexuel est au plus haut. Si par exemple vous êtes plutôt du matin, prévoyez de vous lever plus tôt pour une partie de jambes en l’air, ou alors assurez-vous que vos enfants soient occupés le matin, le week-end. Sussman suggère également de planifier une relation sexuelle lors d’un “date night”, pour rendre la chose plus romantique.
Mettre la chose sur le calendrier ne garantit pas d’y arriver. Il peut arriver que l’un de vous se sente pas en forme. Dans ce cas, « je recommande d’instaurer un joker, » ajoute Sussman. « Au lieu de sortir la carte du pas ce soir j’ai la migraine, la personne qui n’en a pas envie peut dire, pas ce soir mais que penses-tu de mercredi prochain ? »
Si vous pensez toujours que panifier l’acte ne devrait être planifié qu’en dernier recours, sachez que c’est beaucoup plus commun qu’on ne le pense. Une étude montre que 45 % des personnes sexuellement actives planifiaient l’acte sexuel. Cela représente Presque la moitié de tous les couples, dont les nouveaux mariés. (Au passage, d’après l’étude réalisée par Zola survey, 36 % des nouveaux mariés planifient l’acte sexuel.)
En conclusion, vous n’avez rien à perdre à essayer de planifier votre vie sexuelle. « Après tout, si ça n’est pas pour vous, vous pouvez toujours arrêter. Au final, faites le test pour un mois et voyez si c’est pour vous, ou si vous avez besoin de faire des ajustements. Pourquoi ne pas simplement tenter l’expérience ?
Publicité

Plus de Sexe & relations