Mercure entre dans sa deuxième phase rétrograde de l’année

Photo: Getty Images.
On y est. Mercure, la planète de la réflexion et de la communication, a entamé le 18 juin sa deuxième rétrogradation de l'année. Habituellement, lorsque Mercure rétrograde, on peut s'attendre à une rupture totale de la communication, de l'expression de soi et des voyages. Au cours de cette période, on peut également s'attendre à des résultats assez révolutionnaires.
Dans l'ensemble, cette rétrogradation ne sera pas aussi intense que d'ordinaire, note Narayana Montúfar, astrologue senior chez Astrology.com et Horoscope.com, à Refinery29. Mais nous ne nous en sortirons pas totalement indemnes. Cette année, le transit, qui durera jusqu'au 12 juillet, coïncide avec la rétrogradation de Vénus. Cela pourrait rendre la première semaine extrêmement intense, souligne Montúfar.
Publicité
La rétrogradation a lieu dans le signe du Cancer, signe cardinal souvent associé au leadership. "Nous assisterons à une amplification des problèmes de leadership actuels en raison de la qualité cardinale du Cancer", explique Montúfar. "Cela pourrait être particulièrement vrai au moment où Mercure forme un carré avec Mars le 8 juillet, quelques jours seulement après l'éclipse lunaire intense qui a lieu précisément le week-end du 4 juillet".
"Ce cycle rétrograde de Mercure en Cancer a définitivement une portée révolutionnaire", affirme-t-elle. "De sa position actuelle dans le Cancer, Mercure va se relier à Uranus, la planète de la rébellion et de la liberté, à trois reprises. Le premier de ces trois sextiles s'est déjà produit le 5 juin, lorsque des milliers de personnes sont descendus dans la rue pour demander justice, partout dans le monde". La deuxième a lieu le 30 juin, lors de ce rétrograde de Mercure. Montúfar explique que selon elle, nous continuerons à voir des personnes se dresser contre les forces de l'ordre.
Mercure forme son dernier sextile avec Uranus le 22 juillet, date à laquelle la planète messagère reprend sa trajectoire directe, "ce qui pourrait bien marquer la fin d'une bataille ou un tournant dans ce voyage", note Montúfar.
Sur le plan personnel, les rétrogradations nous donnent généralement l'occasion de faire le point. Le signe du Cancer est généralement lié aux questions domestiques ou ménagères, c'est donc là que votre attention pourrait être sollicitée pendant ce transit. "Lorsque Mercure rétrograde dans le signe du Cancer, il est conseillé de prendre le temps de réfléchir à notre situation familiale", confirme Kesaine Walker, une astrologue et maître de Reiki basée à New York. "Nous pourrions être confrontés à des problèmes en lien à nos origines et à notre sécurité, ou toutes les choses concernant la maison que nous devrions reconsidérer en ce moment".
Publicité
L'astrologue Lisa Stardust suggère d'utiliser cette rétrogradation pour se poser les questions suivantes : Est-ce que ce que vous faites fonctionne ? Faut-il changer quelque chose ? Vous pourriez être surpris·e par ce qui risque de remonter à la surface. "Dans le signe du Cancer émotionnel, le Mercure rétrograde peut faire remonter de vieilles blessures et des questions dont nous n'avons pas pu discuter dans le passé", dit Stardust. "N'oubliez pas que le signe du Cancer est connu pour avoir une excellente mémoire. Les personnes de ce signe vont s'accrocher à des sujets pendant longtemps et sont plutôt rancunières - nous pouvons donc nous attendre à nous disputer ou à pleurer beaucoup durant cette période".
N'oubliez pas que les rétrogradations peuvent entraîner des problèmes de communication. Si vous envisagez d'aborder ces questions avec vos proches, réfléchissez bien à la manière dont vous allez procéder.
"Lorsque Mercure deviendra enfin direct après le 12 juillet, il sera temps de concrétiser ces changements - même si ça ne se fera pas du jour au lendemain", note Leslie Hale, astrologue médium chez Keen.com.
Dans l'ensemble, nous allons faire un sacré bout de chemin au cours des prochaines semaines. Mais gardez la tête haute : les choses sont sur le point de changer.

More from Wellness